VillaVerde
Accueil

Bouillie Bordelaise Étui 400 g

Bouillie Bordelaise



Bouillie Bordelaise Étui 400 g
Précaution d'emploi Utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit et respecter strictement les usages, doses, conditions et précautions d'emploi. Emploi autorisé dans les jardi
Type de traitement Traitement total
Période d'utilisation ideale - - mars avril mai juin juillet août septembre octobre - -
Mode d'action Racinaire
Contenance 400 g
Quick fds Oui
Plantes à traiter Arbres fruitiers, Plantes potagères
Produits de soin des plantes Bouillie Bordelaise, Solutions contre le mildiou
Type de soin Solutions maladies
Dose 62 à 125 g pour 5 L d'eau / 50 m²
Composition Nom homologué : Bouillie Bordelaise NC 20 K. AMM n°2010509. Industrias Quimicas des Valles (08100 Mollet del Valles, Espagne). Composition : 20% de cuivre de sulfate de cuivre. Classement : Xn-Nocif, N-Dangereux pour l'environnement. Dangereux, respecter
Marque Solabiol
Composition Nom homologué : Bouillie Bordelaise NC 20 K. AMM n°2010509. Industrias Quimicas des Valles (08100 Mollet del Valles, Espagne). Composition : 20% de cuivre de sulfate de cuivre. Classement : Xn-Nocif, N-Dangereux pour l'environnement. Dangereux, respecter
Produit utilisable en agriculture biologique Oui
Culture Fruitiers et vigne
Formulation Granulés à dissoudre
Nom d'homologation Bouillie Bordelaise NC 20 K.
Numéro d'homologation 2010509.0000
Traitement Curatif et préventif
Conditionnement Etui
Précaution d'emploi Traiter dès le printemps et renouveler les applications tout au long de la croissance de la plante de sorte que ses nouvelles pousses soient toujours protégées. En cas de forte pluie, traiter à nouveau.
Fabrication française Oui

Plus de vues

Rares sont les vergers exempts de toutes maladies fongiques ou bactériennes, attaques de ravageurs ou micro organismes phytopatogènes. Une identification précoce des symptômes permettra de limiter les dégâts. Une surveillance attentive et régulière des arbres s'impose donc tout comme l'administration de traitements préventifs. Car ne dit-on pas : il faut mieux prévenir que guérir ?