Nos conseils

Le Guppy

Un corps fuselé, de grands yeux, des nageoires caudales et dorsales colorées, une activité intense et une exceptionnelle sociabilité, font du guppy, ou Poecilia reticulata, petit poisson tropical d'eau douce, l'hôte idéal des aquariums. Originaire d'Amérique du Sud et tolérant aux différentes conditions physico-chimiques de l'eau, il sera même un des poissons le plus adapté pour débuter en aquariophilie.

Qui est-il ?

guppy-couleur

 

Couleur :

Plutôt terne à l’état sauvage, le guppy est aujourd’hui paré d’étonnants coloris grâce aux nombreux croisements opérés en élevage.

Espérance de vie :

2 ans

guppy-couple

Dimorphisme sexuel :

Douze types différents sont identifiés suivant la couleur de fond et la forme de leur queue, en épée, en éventail, en lyre, en triangle, ronde, piquée, voilée... Des attraits qui parent surtout le mâle, certes plus petit que la femelle, mais qui saura mettre tous ses atouts en avant pour la séduire.

 

Comment s'en occuper ?

Son lieu de vie

Particulièrement robuste, le guppy s'adapte assez facilement à son environnement.
Quelques règles sont toutefois à respecter :

  • Une eau au pH alcalin, voire neutre, compris entre 7 et 8 et une dureté entre 10 et 25 dGh.
  • Une température oscillant entre 20 et 26°C et un filtre qui permettra d'oxygéner l'eau.
  • Un espace planté de mousse de Java, de ricia ou de cabomba, agrémenté de pierres et de racines où les alevins ou les femelles pourront se réfugier.
  • Un espace vide pour nager librement et permettre les parades nuptiales, toujours agréables à observer.

Son alimentation

Le guppy est omnivore donc il se montrera peu difficile, du moment qu'il a son compte de protéines et de complément végétal.
Aliment complet en paillettes ou granulés et vers de vase donnés en alternance varieront ses menus. Mais sa gourmandise préférée reste les nauplies d'artémias, séchés, congelés ou vivants.
Comme il a des tendances à la voracité, le guppy doit être nourri trois fois par jour de quantités qui seront absorbées en 3 minutes. Sinon, surpoids assuré !

Sa reproduction

Un mâle très entreprenant et des femelles fécondes permettent d'obtenir facilement des petits. D'autant plus qu'une seule fécondation peut déboucher sur plusieurs portées, la femelle gardant la semence du mâle transmise par le biais d'un gonopode, son organe reproducteur. Les portées peuvent donc se succéder pratiquement tous les 24 à 35 jours, durée de la gestation, et chaque portée peut donner entre 20 et 60 alevins.

Le guppy étant un poisson ovovivipare, la femelle pond directement ses alevins capables de s'alimenter seuls.
Ces alevins devront être isolés dans une « nursery » afin de ne pas être mangés par les autres poissons ou leur mère, et nourris 4 à 7 fois par jour.

guppy-platy

Son caractère

Le guppy bénéficie d’un caractère particulièrement pacifique, il est très curieux, sociable et toujours actif.
Issu de la même famille que les platys, mollys et xyphos, il s'entendra parfaitement avec ces espèces-là, mais également avec les corydoras, les danios, les néons... De même, la cohabitation ne posera aucun problème avec les crevettes.

 

guppy-gregaire

En revanche, il ne faudra surtout pas introduire un combattant (Betta splendens) dans l'aquarium qui risque de mordiller les nageoires des guppys. A éviter aussi les scalaires, gouramis et barbus qui peuvent avoir la même attitude quelque peu agressive.

A noter que les guppys vivent en groupe donc ne jamais introduire un individu seul dans un aquarium. Enfin, le mâle guppy étant particulièrement entreprenant et foncièrement polygame, il faudra lui joindre trois femelles.

Le Guppy