Nos conseils

L'environnement idéal pour un chat d'intérieur

L'absence de vie extérieure pour un chat d’intérieur peut avoir un impact sur son comportement. Ce manque peut être largement compensé par quelques soins et précautions.

Avant tout, le chat d'intérieur aura besoin de la présence de son maître qui jouera avec lui et lui apportera l'affection dont il est friand !

Un environnement sécurisé

  • Sécurisez les fenêtres et balcons.
  • Eloignez de sa portée les produits ménagers toxiques.
  • Eloignez les plantes qui peuvent s'avérer toxiques (azalée, amaryllis, cyclamen, ficus, jasmin...).

Compensez l'absence d'exercices physiques

chats-interieur-environnement-exercice

 

 

 

Le chat aura besoin de jouets qui, en outre satisferont ses instincts de chasse et de course.

Il sera également nécessaire de lui procurer un arbre à chats qu'il pourra escalader, où il pourra se coucher mais aussi faire ses griffes.

 

 

 

Des soins adaptés

La mue du poil étant permanente, il passera 30 % de son temps à se lécher, ingurgitant et régurgitant par là-même des poils. Il faudra donc lui offrir de l'herbe à chats pour éviter tous problèmes de vomissement ou constipation.

Une hygiène parfaite

La règle de base pour un chat reste de lui fournir une litière propre et accessible. Elle devra déjà être éloignée du coin repas.
De plus, le chat étant routinier, il ne faudra pas changer la litière de place. Litière qui sera nettoyée régulièrement en retirant les excréments et amas tous les jours, et en la changeant une fois par semaine. Pour nettoyer le bac à litière, préférer plutôt le vinaigre à l'ammoniaque ou aux produits parfumés qui peuvent être répulsifs.
Pour éviter les odeurs, les litières silice ou agglomérantes sont très efficaces, de même que les litières végétales. Il existe même aujourd'hui des litières autonettoyantes robotisées.

Une alimentation spécifique

chats-interieur-environnement-affection

Un chat d'intérieur se dépense peu et dort beaucoup. Il aura donc tendance à prendre du poids. L'alimentation devra donc être adaptée.
Le chat étant un « grignoteur » qui se nourrit environ 10 fois par jour, il faudra lui laisser de la nourriture en libre-service. Préférez donc les croquettes de qualité qui s'oxyderont moins vite que l'alimentation humide ou ménagère.
La plupart des chats d'intérieur étant castrés ou stérilisés (ce qui est d'ailleurs grandement conseillé), il existe des gammes de croquettes répondant à leur besoin, renseignez-vous au rayon animalerie de votre jardinerie.
Pensez à lui fournir de l'eau fraîche en permanence, plutôt dans une gamelle en émail. Quant au lait, il n'est pas indispensable !

L'environnement idéal pour un chat d'intérieur