Nos conseils

Faire du sport avec mon chien

Faire du sport pour se tenir en forme, c’est une évidence pour soi. Mais la pratique d’un sport peut physiquement s’avérer bénéfique pour un chien : prévention des risques d’obésité, bienfait pour le cœur et les articulations...

Sans oublier le mental. Le chien est fait pour courir, marcher, sauter. Le sport lui permettra donc de se défouler et de canaliser son trop plein d’énergie.

Alors pourquoi ne pas pratiquer un sport en duo avec son chien, en tenant compte de sa taille, de son poids et bien évidemment de son état de santé et de son âge ?

Pour ceux qui aiment garder les pieds sur terre

sport-avec-chien-agility

 

  • L’agility consiste pour le chien à suivre un parcours d’obstacles composé de haies, de passerelles, de tunnel, de slaloms, en courant. Son maître court à ses côtés, le guide, l’encourage de la voix et du geste. Sport tonique et ludique qui permet de travailler la rapidité, l’adresse, l’éducation de son animal tout en favorisant l’harmonie entre maître et chien.

 

  • Le canicross ou canijogging : Maître et chien courent de concert, pour un jogging à 6 pattes, et partagent le même effort physique. Les deux sont reliés par une longe et équipés d’un harnais pour le chien et d’un baudrier ou d’une ceinture pour le maître. L’avantage de ce sport réside dans le fait qu’il se pratique n’importe où, en parc urbain ou à la campagne, mais demande une bonne condition physique au chien.

 

  • Le canirando : variante du canicross, accessible à tous. C’est un sport à pratiquer seul ou en famille, avec son chien, relié à son maître par une longe. La traction du chien permet de réduire les efforts et de pratiquer une marche plus rapide tout en ayant les mains libres.

 

  • Le cani-VTT : sur le même principe que le canicross, cette discipline associe maître et chien dans le même effort. Le harnais de l’animal est relié au vélo par une longe, via une barre fixée à l’avant du vélo. Ce sont des disciplines sportives qui demandent une grande complicité entre le sportif et le chien, ce dernier décidant de l’allure à suivre. Le caniroller ou le canitrottinette peuvent aussi se pratiquer avec le même matériel.

 

  • Le cani-joering : pour ceux qui aiment les sensations de glisse, il suffit de chausser ses skis de fond, d’apprendre le pas du patineur et de se faire tracter par un ou deux chiens. Le matériel est similaire à celui utilisé par les pratiquants du canicross.

 

  • L’obé-rythmée : Pas de deux entre un maître et un chien qui évoluent sur une chorégraphie libre au diapason d’un fond musical. Cette discipline repose sur l’obéissance du chien et nécessite un bon sens du rythme.

 sport-avec-chien-frisbee-dog

  • Le frisbee dog : Le principe en est simple : lancer un frisbee que le chien poursuit, attrape au vol et rapporte. C’est tout à la fois physique et ludique pour le chien qui se défoule, un peu moins physique pour le maître ! Cette discipline se pratique avec un frisbee spécialement conçu pour les chiens, plus souple donc moins blessant.

 

Pour ceux qui préfèrent l'eau

  • La natation : nager aux côtés de son chien, c’est simple et accessible à tout bon nageur. Reste à trouver les zones de baignade autorisées aux chiens.

 sport-avec-chien-cani-surf

  • Le canisurf : pour les chiens bons nageurs et habitués aux vagues. Un gilet de sauvetage sera indispensable pour le chien afin qu’il garde la tête hors de l’eau et se fatigue moins à nager. De même, la planche sera adaptée car elle doit être moins glissante qu’une planche basique.

 

 

  • Le canipaddle : le paddle est une activité nautique en plein développement en France. Plus calme que le surf, cette activité est adaptée aux chiens qui ont le sens de l’équilibre.

Pour les chiens moins adeptes du sport

Un chien trop petit, blessé, vieillissant ou même quelque peu fainéant aura du mal à suivre son maître dans ses balades en vélo. Pourtant, il est agréable de partager ces sorties en forêt ou à la campagne. Il existe donc des paniers spécialement adaptés aux chiens de petite taille, voire aux chats, à fixer sur le guidon ou le porte-bagages. Particulièrement confortables, ces paniers assurent la sécurité de l’animal d’autant qu’une laisse courte l’empêche de sauter.

 

Conseil d'Expert

Quelle que soit l'activité physique choisie, quelques précautions à prendre :

- Abreuver régulièrement son chien par petites quantités. Il existe des gourdes pour chiens, très pratiques.
- Le chien ne devant pas faire d'efforts le ventre ni plein, ni vide, il faut veiller à lui donner 1/3 de sa ration quotidienne 3 heures avant l'effort, le reste 3 heures après.
- Demander l'avis médical du vétérinaire avant de se lancer dans n'importe quelle activité physique.

Faire du sport avec mon chien