Nos conseils

Voyager légalement avec mon animal

Dès que vous vous déplacez avec votre compagnon dans l’hexagone, vous devez pouvoir prouver que vous êtes son propriétaire et, pour ce faire, celui-ci doit être identifié. Deux modèles d’identification sont pratiqués, le plus ancien : le tatouage et le plus récent : la puce électronique.
Ensuite, d’autres formalités sont exigées pour les déplacements à l’étranger.

L'identification de mon animal avant le voyage

voyager-en-toute-legalite-tatouage-chat

 

 

Pour les chats, chiens et furets, l'identification par tatouage ou puce électronique suffit.

 

voyager-en-toute-legalite-bague-perroquet

 

Mais, lorsqu’il s’agit d’animaux exotiques, ils doivent pouvoir être identifiés par puce électronique, par bague pour le cas des oiseaux nés en France ou d’un papier CITES pour les sujets d’importation.

 

Voyager légalement avec mon animal : les obligations sanitaires

voyager-en-toute-legalite-obligations-sanitaires

 

Le vaccin contre la rage est obligatoire.
Certains pays de l’UE (Royaume-Uni, Malte, Finlande, Suède...) exigent également des conditions supplémentaires.
L’Irlande, par exemple, demande un prélèvement sanguin réalisé 30 jours après la vaccination. Le Royaume-Uni exige pour sa part un traitement contre les tiques et l’échinococcose.

 

Pour les destinations en dehors de l’Union Européenne, veuillez contacter l’ambassade en France du pays de destination concerné. Celle-ci vous précisera les exigences sanitaires imposées (vaccins, quarantaine...). Rappelez-vous au retour que les mêmes précautions sanitaires vous seront demandées.

Voyager légalement avec mon animal : les documents à présenter

Pour les déplacements dans l’union européenne, vous devez vous munir du passeport européen, fourni et rempli par votre vétérinaire. Le passeport européen est le même pour tous les États membres et mentionne l’identification et la description de l’animal ainsi que tous les vaccins nécessaires.

Il est impératif de vous renseigner sur les documents nécessaires au déplacement de votre animal car, en cas d’arrestation, vous pourriez être dépossédé de ce dernier.
Afin d’être certain de voyager en toute légalité avec votre compagnon, contactez la direction départementale de la protection des populations ou DDPP (ex : direction des services vétérinaires) du département de résidence.

Pour que le voyage se passe bien...

voyager-en-toute-legalite-chien

 

Ne ramenez jamais un animal de l’étranger, aussi craquant soit-il, c’est interdit et, s’il s’agissait d’un animal protégé, vous seriez considéré comme un trafiquant d’animaux.
Si celui-ci n’a pas été déclaré et ne répond pas aux exigences sanitaires européennes, il vous sera confisqué dès son arrivée sur le territoire français.

N’oubliez pas que le plus grand danger pour votre animal en voyage est la déshydratation. Il existe des gamelles anti-débordement qui se fixent à la cage pour pouvoir hydrater votre animal.

Attention au risque d’insolation ou de « coup de chaleur ». Si vous transportez votre animal en cage de transport, celle-ci ne doit pas être laissée en plein soleil.

 

Enfin, pour choisir le mode de transport le plus adapté à votre animal, vous pouvez lire notre guide "Voyager serein : Quel mode de transport avec votre animal ?"

Retrouvez nos différentes solutions de transport pour chiens, chats et petits mammifères.

Voyager légalement avec mon animal