Nos conseils

Les oiseaux de nos jardins

Fauvettes, mésanges, chardonnerets, pinsons ou verdiers, représentent des alliés utiles pour les jardiniers et permettent de débarrasser, de façon écologique, les jardins de nombreux insectes indésirables.
Mais pour que ces amis ailés aux chants mélodieux s’habituent à visiter votre jardin, celui-ci doit être accueillant.

Transformer votre jardin en paradis aviaire

Autrefois les oiseaux n’avaient pas besoin de l’Homme pour vivre. Aujourd’hui, les choses ont changé, les pesticides envahissent les campagnes sauvages, les insectes et les baies demeurent rares, et les habitats naturels des oiseaux sont détruits au profit de constructions humaines.
Pour que ces petits oiseaux aient envie de venir se nourrir aux bords de vos fenêtres et de nicher sous vos toits, il y a quelques règles à respecter :

Bannir les pesticides

N’utilisez que des produits n’ayant pas d’incidence néfaste pour l’environnement.

Favorisez les plantations d’arbuste à baies

En voici une liste non exhaustive :

  • Le sureau à grappes Sambucus racemosa
  • L’alisier blanc Sorbus aria
  • Le laurier tin Viburnum tinus
  • L’arbuste aux bonbons Callicarpa bodinieri
  • Le genévrier Juniperus communis
  • Le cotonéaster de Dammer Cotoneaster dammeri
  • La viorne obier Viburnum opulus
  • Le houx Ilex

Préservez les haies vives et les coins en friche

Aménagez votre extérieur

oiseaux-jardin-mangeoire

Installez des mangeoires que vous garnirez l’hiver, ainsi que des nichoirs pour favoriser la reproduction au printemps.
Vous devez aménager vos mangeoires de façon à ce qu’elles ne soient pas accessibles aux chats ! Les mangeoires sur pied ou en plateau feront l’affaire.

N’oubliez pas, un nid se met en place dès septembre, les animaux le repèreront pendant tout l’hiver et l’intègreront au décor pour l’habiter au printemps.

Comment observer les oiseaux de nos jardins ?

oiseau-jardin-rouge-gorge

Soyez le plus discret possible, n’oubliez pas que les oiseaux savent qu’ils sont des proies dans la nature donc ils demeurent extrêmement vigilants. La patience est de rigueur. Et la récompense sera grande quand vous découvrirez un rouge-gorge, sur vos pas quand vous retournerez la terre de votre potager.

 

N’oubliez pas, la nourriture reste la meilleure façon de pouvoir les approcher.

Faut-il nourrir les oiseaux de nos jardins ?

oiseau-jardin-pinson

 

Durant les nuits hivernales certains oiseaux perdent jusqu’à 10% de leur poids.

La nuit ils brûlent de nombreuses calories en gonflant leurs plumes afin de se protéger du froid. Or l’hiver les aliments font défaut !

 

Attention !
Les oiseaux peuvent recevoir une nourriture riche et énergétique uniquement de fin novembre à la mi-mars (variable en fonction des régions).
Les nourrir toute l’année serait les rendre complètement dépendant et surtout cela perturberait leur reproduction.

Découvrez notre
sélection pour oiseaux du ciel !

Les oiseaux de nos jardins