Nos conseils

Les Serpents

Vous venez d'accueillir un python royal, un élaphe ou une couleuvre rayée.
Il y a certainement quelques questions que vous vous posez sur votre nouveau compagnon et auxquelles ce petit guide, préparé par l’équipe animalerie de VillaVerde, tentera de répondre.

Qui sont-ils ?

Le Python Royal ou Python regius (famille des Pythonidés)

 

serpents-python-royal

Origine

Afrique occidentale

Taille

1,20 à 1,50 mètres

Espérance de vie

Plus de 20 ans

Particularités

Possède de grandes mâchoires élastiques pour pouvoir capturer de grosses proies, jusqu’à 3 fois plus grosses que sa bouche.

 

Les Élaphes ou Pantherophis guttatus (famille des Colubridés)

 

serpents-elaphe

Origine

Etats-Unis

Couleur

Grandes variétés de robes colorées (phases)

Taille

1,50 à 2 mètres

Espérance de vie

15 à 20 ans

 

La Couleuvre rayée ou Thamnophis sirtalis (famille des Colubridés)

 

serpents-couleuvre-rayee

Origine

Du Canada au Nord du Mexique.

Couleur

Possède une rayure dorsale principale, ainsi que 3 bandes longitudinales jaunes, brunes ou grises.

Taille

Mâle : 39 à 76 cm

Femelle : 46 à 120 cm

Espérance de vie

10 à 12 ans

Particularités

Elle produit une odeur désagréable pour éloigner les prédateurs.

 

Comment s'en occuper ?

Son lieu de vie

L’environnement du serpent ressemble fortement à celui des lézards.
Plusieurs « plages » de températures différentes doivent être proposées, une froide, une chaude, une ambiante.
Surtout, n’oubliez pas l’endroit cachette, ajusté à son corps afin que votre serpent s’y sente en sécurité.
Équipez votre vivarium de branches originales et de lianes proposées dans le commerce, certains serpents adoreront s’y nicher.

Son alimentation

Si le python royal et les élaphes se nourissent de souris et rats, la couleuvre rayée se nourrit de poissons, de larves, de grenouilles, de vers de terre et de petits mammifères.

L’alimentation est plus ou moins régulière selon l’espèce : les repas du python royal sont d’avantage espacés que ceux de la couleuvre rayée.
Laissez votre animal digérer tranquillement après un repas en évitant les manipulations.
Ne nourrissez pas votre serpent de proies sauvages (souris trouvées dans la nature), vu que vous ignorez leur provenance et leur état de santé, elles pourraient être porteuses d’infection. Préférez les rats et les souris d’élevage. Les proies sont proposées mortes afin d’éviter les morsures.
Concernant la couleuvre rayée, n’hésitez pas à diversifier quotidiennement son repas : un jour une limace, un autre un morceau de poisson...

Soins et hygiène

Un substrat facile à nettoyer servira de litière, les litières de bois de hêtre peuvent convenir, en aucun cas d’essences de pin ou de cèdre.

Si vous détenez un élaphe et que vous observez qu’il se baigne pendant des périodes prolongées, c’est qu’il est porteur de parasites. Consultez alors un vétérinaire afin qu’il s’en débarrasse.

serpents-mue

Lorsque le serpent grandit, il change de peau, son apparence est terne, ses yeux deviennent laiteux, puis tout redevient normal en quelques jours. Peu de temps après, il se dégagera de cette ancienne peau appelée exuvie.
Durant la mue, le taux d’humidité doit être augmenté. Un support rugueux peut être proposé afin de faciliter la tâche. C’est pendant cette période que l’animal peut être plus nerveux.

 

Son éducation

Ne faites l’acquisition que d’animaux issus d’élevages, ils seront plus robustes et s’alimenteront facilement.
Les élaphes sont parfaits pour les débutants. Facile à maintenir en captivité, ce serpent est peu sensible aux écarts de température.
Le python royal est facile à garder en captivité, d'un tempérament calme et docile. Il jeûne parfois pendant plusieurs mois, surtout s’il est stressé. Lors de la manipulation de ce serpent, s’il s’enroule autour de votre bras ne paniquez pas. Attrapez l’extrémité de sa queue et déroulez-le calmement.
Ne touchez jamais un serpent après avoir manipulé des proies sans vous être lavé correctement les mains, il pourrait y avoir confusion et morsure.

Les Serpents