Nos conseils

Cuisiner mes légumes pour les conserver

Vous avez rentré vos pommes de terre à la cave, butté vos poireaux, mais comment conserver vos tomates et vos courgettes pour en profiter tout l'hiver ?
Plusieurs méthodes s'offrent à vous : petit détour par la cuisine !

Conserver par le froid

Effectuée immédiatement après la récolte, la congélation s'avère la technique de conservation la plus simple et la plus efficace pour maintenir la saveur, les vitamines et autres nutriments des légumes :

cuisiner-legumes-pour-conserver-congelation

 - Bien laver les légumes.
- Couper en rondelles les courgettes, concombres et aubergines.
- Couper les brocolis et choux-fleurs en morceaux. Les tomates ou carottes peuvent être congelées entières.
- Faire blanchir (sauf les tomates, les poivrons, les fines herbes et les courgettes) de 3 à 5 minutes dans l'eau bouillante.
- Passer sous l'eau froide
- Sécher.
- Mettre dans un sachet bien hermétique dont on chassera l'air.

Conservation : 10 à 12 mois

Conserver par la stérilisation

cuisiner-legumes-pour-conserver-sterilisation

 

C'est un mode de conservation très rassurant dans le sens où il détruit tout risque bactérien mais a le désavantage de détruire aussi les vitamines.
Si vous optez malgré tout pour la conservation en bocaux :

- Laver et ébouillanter les bocaux.
- Laver soigneusement les légumes puis les couper en morceaux.
- Placer les légumes dans les bocaux.
- Fermer hermétiquement les bocaux avec un joint en caoutchouc.
- Placer ensuite les bocaux dans le stérilisateur, couvrir d'eau et faire bouillir.
Plus l'aliment est acide, plus la stérilisation est courte.

Conservation : 10 à 12 mois

Conserver par le séchage

cuisiner-legumes-pour-conserver-sechage

La conservation par séchage détruira vitamines et saveurs, mais c'est une méthode de conservation idéale pour les tomates, les herbes aromatiques, les pois ou haricots en grains.
Le séchage est plus difficile pour les légumes gorgés d'eau.

Le séchage peut se faire de manière naturelle, à l'air libre ou bien par le biais d'un déshydrateur électrique.

Une fois secs, les légumes seront conservés dans des bocaux recouverts d'un tissu afin qu'ils continuent à « respirer ».
Pour les faire sécher naturellement, placer les légumes sur des claies en couches fines, dans un endroit sec, chaud et ventilé, à l'ombre ou à l'abri des rayons directs du soleil. Attention à l'humidité particulièrement néfaste.

Avant de les cuisiner, il suffira de les réhydrater en les faisant tremper.

Conserver par l'huile ou le vinaigre

cuisiner-legumes-pour-conserver-huile

 

 

L'huile empêche l'air d'oxyder les aliments, le vinaigre est un antiseptique qui transmettra son acidité aux légumes.
Pour une conservation dans l'huile, il est indispensable de cuire les aliments avant.

Pour connaitre les autres méthodes de conservation possibles pour les légumes de votre potager, vous pouvez consulter notre fiche conseil.

Cuisiner mes légumes pour les conserver