Nos conseils

Végétaliser les abords d’une piscine

Vous venez de vous offrir la piscine de vos rêves mais les travaux de terrassement et remblaiement ont laissé un véritable champ de bataille ou au contraire, vous avez soigné le pourtour de votre piscine et choisi avec soin margelle, salon de jardin et transat mais le fini est un peu trop minéral ? L’heure est venue de penser à la végétalisation des abords de votre piscine qui sera ainsi intégrée au paysage. Le choix des végétaux à implanter doit se faire avec rigueur car les abords d’une piscine sont soumis à des conditions difficiles. Quelques idées pour créer un écrin de verdure autour de ce qui est un véritable lieu de vie et de détente estival pour toute la famille.

Des végétaux adaptés à des conditions difficiles

Indéniablement, les plantes et arbustes apportent un supplément d’âme à la piscine qui, au-delà du fait d’être un équipement de loisirs, se veut un véritable prolongement de l’habitation et du jardin.

La piscine étant généralement orientée plein sud, il faudra donc choisir des végétaux résistant à la chaleur estivale tout en étant adaptés aux conditions climatiques de la région. Des végétaux qui devront également être peu contraignants.

Préférez donc les arbres et arbustes au feuillage persistant, la chute des feuilles étant source de pollution et d’entretien supplémentaire pour la piscine. Veuillez également à choisir des végétaux au système racinaire peu développé afin de protéger fondations et canalisations. Et au feuillage susceptible de survivre aux brûlures occasionnées par les éclaboussures d’eau riche en chlore et autres produits de traitement.

Enfin, évitez les végétaux mellifères car il est toujours désagréable de prendre le soleil entouré d’insectes bourdonnants.

Quels aménagements végétalisés choisir ?

Quels que soient les végétaux choisis, il est important de laisser au moins une distance d’1.50 à 2 mètres entre l’eau et les plates-bandes. On évite ainsi les éventuelles salissures de l’eau par les quelques feuilles qui peuvent tomber avec un coup de vent et l’ombre peu appréciée lorsqu’on fait bronzette au bord de la piscine.

Pour végétaliser les abords d’une piscine, on peut se contenter d’un gazon, simple et économique, agrémenté d’allées de graviers ou de pavés. Mais la tonte risque de générer des désagréments. On peut investir dans de jolis pots ou vasques, en fibre, en plastique, en bois ou en terre cuite, garnis de fleurs ou d’arbustes fleuris résistants aux fortes chaleurs ou créer des haies plus ou moins hautes, pour se protéger des regards indiscrets (mais qui généreront là encore un entretien certain). On peut aussi planter en pleine terre pour créer des massifs ou rocailles, en faisant jouer les couleurs et proportions des végétaux suivant la piscine ou l’ambiance choisie, zen, contemporaine, ou plus traditionnelle.

Pensez à recouvrir le sol du massif de pouzzolane, d’une couche de galets ou de graviers pour garder un peu d’humidité et éviter la pousse des mauvaises herbes.

Quels végétaux privilégier ?

 

  • Le palmier : avec son côté exotique, c’est le roi des abords de piscine, en région méditerranéenne ou plus au nord de la France. Trachycarpus fortunei, chamaerops humilis, phoenix canariensis,wbrahea armata ou Washingtonia filifera... il suffira de choisir la variété adaptée à la rigueur de climat et éventuellement le protéger en hiver. Attention, il peut devenir imposant. Pour la même ambiance exotique, on peut choisir un bananier ou un olivier pour une ambiance plus méditerranéenne.
 
  • Pour la touche de couleur, un laurier rose, un bougainvillée, un hibiscus, un lagerstroemia ou lilas des Indes, un callistémon... en pleine terre en climat méditerranéen, en pot ailleurs afin d’être remisés au chaud en hiver. Pour les climats plus rudes, on peut privilégier les viornes, weigelias, hibiscus...
 
  • Le Phormium ou Lin de Nouvelle- Zélande : très adapté aux bords de piscine, avec ses longues feuilles coriaces et panachées. En pot si les hivers sont trop rigoureux.
 
  • Les cordylines ou les cycas, avec leurs faux airs de palmiers, apportent une touche exotique. En pot si le climat n’est pas méditerranéen.
 
  • Le yucca filamentosa : ses longues feuilles étroites et la hampe florale estivale font merveille au bord de la piscine. Rustique jusqu’à -20°C.
 
  • Le fatsia japonica : arbuste aux très grandes feuilles vertes, qui supporte bien le plein soleil. Rustique jusqu’à -10°C.
 
  • Les graminées ornementales : elles apportent une touche légère avec leur forme gracieuse tout au long des saisons. Fétuques bleues ou vertes, miscanthus, pennisetums et autres carex sont pour la plupart rustiques.
 
  • Les rosiers buissons ou couvre-sol, grimpants ou retombants trouveront forcément leur place en bord de piscine.
 
  • Les thyms et sauges, particulièrement ornementales, sont rustiques et ont l’avantage de repousser les insectes à la différence de la lavande qui aura tendance à les attirer. 
 
  • Les buis, taillés suivant l’art topiaire ou laissés libres, seront du plus bel effet et apporteront un côté graphique. Très rustiques et aucun désagrément.
 
  • Les bambous, à condition qu’ils soient à racines non traçantes.

Retrouvez nos sélections : plantes méditerranéennesplantes vivaces et graminés, arbres et arbustes.

Végétaliser les abords d’une piscine