Nos conseils

Les semis : prenez-en de la graine !

Mettre en terre des graines paraît évident pour tout bon jardinier qui se respecte. Voire même incontournable pour certains légumes comme les carottes, radis et autres fabacées. Plus économique et plus valorisant que l'achat de plants, le semis n'en est pas moins parfois délicat. On peut même s'attendre à quelques (mauvaises) surprises. Quelques conseils pour réussir ses semis.

La passiflore

Quels semis adopter ?

Avant de mettre la petite graine en terre, il faut déjà avoir bien préparé sa terre qui aura été bêchée, griffée pour casser les mottes et ratissée pour supprimer les cailloux. Ensuite, on peut procéder au semis.

 

Le semis en place : les graines seront semées et achèveront leur développement au même endroit. Incontournable pour les carottes, radis, navets, le persil et les fabacées (haricots, fèves, pois... qui ne se repiquent pas et les fleurs annuelles.

C'est bien

Ce n'est pas bien
L'enracinement est meilleur Il faut attendre la fin des gelées
On gagne du temps car on supprime l'étape du repiquage qui peut « stresser » la plantule L'éclaircissage sera nécessaire pour une meilleure croissance des plantules donc on sacrifie des graines germées (on peut les donner à ses voisins!)
  On immobilise pendant un temps très long toute une partie du potager.

Les semis en pépinières : les graines sont semées en vue du repiquage dans un endroit exposé au sud et à l'abri des vents.

 

C'est bien

Ce n'est pas bien

Les conditions de germination sont excellentes Les plantules devront être repiquées à racines nues
Semis idéal pour les petits espaces ou s'il n'y a plus de place au jardin  
On peut poser un tunnel ou un châssis pour faciliter la germination  

Les semis en godets ou terrines : on sème au chaud à la maison dans un terreau de semis. Technique idéale pour les tomates, courges, courgettes, melons...

 

C'est bien

Ce n'est pas bien
On sème plus tôt dans la saison Il faut de la place à l'intérieur
La plantule sera repiquée avec sa petite motte donc la prise en sera améliorée  
   

Comment semer ?

  • A la volée : on jette les graines, mélangées à du sable pour avoir plus de volume. Pas le plus adéquat car le désherbage sera difficile. A réserver pour les légumes à repiquer ou à développement rapide (radis).
  • En lignes ou en sillons que l'on trace à l'aide d'un cordeau. Semis idéal pour les carottes, radis, salades. Veillez à utiliser un semoir pour éviter de semer trop dru. L'éclaircissage sera tout de même nécessaire. Les petites graines seront à peine recouvertes, les moyennes d'un 1 cm de terre.
  • En poquets : on met deux ou trois graines dans un trou de 5 cm. A réserver pour les fabacées.

Et après ?

On arrose abondamment au moment du semis et régulièrement jusqu'à la germination, en pluie fine.



Attention
Bien respecter les dates de plantation indiquées sur les paquets de graines.
Bien vérifier les dates de péremption des graines qui peuvent, avec le temps, perdre leurs capacités de germination. 


LES PRODUITS