Nos conseils

Choisir et installer une serre

Le froid arrive et l'éventualité de perdre les plantes qui ont égayé votre été vous fait mal au cœur ! C'est décidé, vous allez acquérir une serre, véritable annexe du jardin qui va vous permettre d'obtenir un micro-climat. Les possibilités étant nombreuses, voici quelques conseils pour faire le bon choix suivant vos besoins et surtout votre budget.

Pourquoi ?

Une serre permet avant tout de maîtriser les conditions de culture des plantes. On peut y anticiper les semis mais aussi y prolonger les cultures potagères en hiver pour obtenir des légumes primeurs. On peut aussi y faire hiverner les plantes frileuses, rares ou exotiques qui seront ainsi protégées des intempéries et du froid.

Quelles serres ?

Le choix de la serre se fera suivant les besoins, le budget mais aussi la place dont vous disposez. Il existe une multitude de types de serres.

choisir-installer-serre

  • La serre sous châssis ou la serre-tunnel : ce sont des serres qui seront essentiellement utilisés pour le forçage des plantes potagères. On pourra y cultiver des légumes primeurs en semant dès la fin de l'été des variétés adaptées puis en repiquant et en laissant jusqu'aux beaux jours. Attention, si les températures à l'intérieur de la serre sont supérieures à celles de l'extérieur, gare aux gelées ! On pourra aussi y cultiver ses tomates qui bénéficieront d'une chaleur optimale et seront à l'abri de l'humidité donc du mildiou.
  • La serre froide sans chauffage « en dur » permettra d'entreposer, pendant l'hiver, les plantes frileuses, hors sol ou à l'abri des intempéries, des grands froids et du vent. Cette serre sera réservée aux plantes qui ont besoin d'une certaine fraîcheur hivernale et qui pourront y patienter jusqu'au retour des beaux jours.
  • La serre tempérée, chauffée de 10 à 18° pourra accueillir les semis de printemps et les boutures et permettra l'hivernage des plantes fragiles, exotiques ou dites d'orangerie.
  • La serre tropicale chauffée entre 18 et 26°. La chaleur y sera constante. Elle sera destinée à accueillir les plantes rares telles que les orchidées, les bromélias, bananiers, cactus...

Quelle taille ?

La taille dépendra bien évidement de l'espace disponible pour l'installer, sachant qu'elle doit être éloignée des arbres et sur un terrain bien plat. Il faut compter au minimum 6m2 afin d'y laisser un espace libre pour circuler et, éventuellement, y installer des plateaux et étagères bien pratiques.

Quoi ?

Là encore, ce sont les besoins et le coût qui décideront des matériaux de la serre. Il existe des structures différentes :

choisir-installer-serre

  • La serre en bois est chaleureuse et possède un certain charme. Le bois a des qualités isolantes mais nécessitera un entretien régulier. Choisir un bois autoclavé ou du cèdre qui a l'avantage d'être imputrescible. La serre devra être isolée du sol par une dalle en béton. Son coût sera le plus élevé.

choisir-installer-serre

  • La serre en métal offre le maximum de lumière car l'armature sera fine. Elle est solide mais sensible à la rouille.
  • La serre en aluminium est légère, facile d'entretien et très résistante au vent. Longue durée de vie mais veillez à isoler les jointures.
  • La serre en PVC sera moins chère mais réservée aux petites structures. Le PVC est un bon isolant et son entretien est réduit.

Outre la structure, le choix du matériau des parois sera déterminant. Plusieurs choix sont envisageables :

  • Le film plastique : le plastique est bon marché, idéal pour les semis précoces mais pas adapté à l'hivernage. La serre en film plastique peut être déplacée facilement.
  • Le verre horticole est un bon vecteur de luminosité. Facile d'entretien, solide, il laisse passer 90% de la lumière du soleil et filtre les UV. Il ne se déforme pas. Il faut néanmoins une structure solide, bien ancrée dans le sol.
  • Le polycarbonate alvéolé est le matériau le plus léger et le plus isolant. Les progrès en la matière permettent de proposer du polycarbonate qui ne s'opacifie moins avec le temps et qui résiste bien à la grêle.

choisir-installer-serre

La porte doit être suffisamment grande pour laisser passer une brouette ou de gros pots. Quant à l'aération, elle est primordiale donc ne doit pas être négligée. Pour assurer une bonne circulation de l'air, il faut prévoir une aération en haut par le biais d'ouvertures automatiques et une autre en bas par un système de jalouses.

Des options peuvent compléter l'équipement : un rideau de soleil, des étagères et tablettes pour exposer les plantes à différentes hauteurs, un système d'arrosage automatique plus ou moins sophistiqué, et un chauffage de serre si vous avez décidé d'y entreposer des plantes fragiles pendant l'hiver. Il en existe à pétrole ou électrique, à choisir suivant la superficie de la serre.

Où ?

Quelques règles à respecter pour décider du bon emplacement de la serre :

  • Pour le bien-être des plantes, on choisira un endroit ensoleillé en hiver. Ainsi, la surface latérale la plus longue doit être face au sud, quitte à la voiler en été. De même, pour éviter les moisissures, éviter les emplacements trop humides.
  • On opte également pour un emplacement abrité des vents et perpendiculaire au vent dominant. La porte d'entrée doit être à l'opposé de ce vent dominant. On évitera ainsi les déperditions calorifiques.
  • On placera la serre dans un endroit dégagé de toute végétation haute qui, tout d'abord, enlèverait de la luminosité, et ensuite présenterait un risque potentiel de chutes de branches ou de feuilles.
  • Choisir un terrain plat, horizontal, ferme et libéré de toutes mauvaises herbes.

Comment ?

L'important lors de la pose d'une serre est l'ancrage au sol. Deux options s'offrent à vous :

  • Le plancher de la serre peut être à nu mais, dans ce cas, l'embase sera indispensable pour rigidifier et stabiliser l'ensemble.
  • Le plancher de la serre peut être ferme, en briques, en béton, en parpaings ou en bois imprégné. L'embase ne sera pas indispensable. Prévoir une légère inclinaison (+ ou – 0,5 cm/m) pour un meilleur écoulement des gouttières.

Astuce

Les serres accolées à la maison sont une bonne solution car elles profitent de la chaleur dégagée en hiver. Le chauffage pourra y être optionnel.

 

Crédit photos : Fotolia et Shutterstock

Choisir et installer une serre