Nos conseils

Installer un compost

Le tas de compost permet de recycler les déchets organiques, c’est-à-dire en provenance des végétaux ou des animaux, mais il ne faut pas confondre compost et poubelle.
Rien de bien compliqué, nous vous expliquons ici toutes les étapes clés pour installer un compost dans votre jardin.

Quand ?

A tout moment de l’année, mais l’automne est souvent une période propice à un bon démarrage d’un tas de compost car le jardin produit beaucoup de déchets à cette époque.

Pour quoi ?

En provenance du jardin :

- Fanes de légumes

- Coupes (tiges ou fleurs fanées) des annuelles et vivaces saines

- Tontes de gazon en couche mince

- Mauvaises herbes annuelles si elles ne sont pas en fleurs, sauf liserons, chiendents, chardons et renoncules

- Branchages et autres déchets de taille des arbustes préalablement broyés

- Feuilles mortes en couche mince et si possible sèches

Et de la maison :

- Epluchures des légumes ou de fruits

- Quignons de pain

- Cendre de la cheminée

- Sciures et copeaux de bois non traité

- Marc de café (et filtre en papier)

Avec quoi ?

- 1 silo en bois ajouré en kit ou autre système

- des branchages

- des déchets compostables (voir plus haut)

- 1 pelle

Comment ?

installer-compost

- Choisissez un endroit ombragé pour installer votre compost, un peu à l’écart mais pas trop éloigné du potager (grande source de déchets et gros consommateur du compost bien décomposé).

Dégagez une surface d’au moins deux mètres carrés. Désherbez soigneusement et tassez fortement la terre.

- Sur un mètre carré, installez le système choisi pour retenir les déchets en tas : panneaux de planches à claire-voie, toile plastique d’ombrage, systèmes en kit du commerce... Ne dépassez pas un mètre de haut.

installer-compost

 

 

Les silos en kit à monter soi-même sont généralement plus solides et plus pratiques surtout pour extraire le compost prêt-à-l’emploi.
En bois, c’est plus naturel et plus facile à intégrer dans la végétation.

- Disposez au fond du silo, entre la terre tassée et vos déchets, une couche de branchages enchevêtrés afin que le tas soit aéré aussi par en dessous.

- Alternez ensuite des couches, pas trop épaisses, de déchets de diverses natures. Vous pouvez également intégrer quelques couches fines de terre de jardin.

 

Quelques chiffres

installer-compost

 

On obtient une décomposition complète généralement en 8 à 10 mois. Un tas de 1 m³ est un minimum pour une bonne décomposition et c’est suffisant pour fertiliser régulièrement 500 m2 de jardin.

Nos déchets ménagers comprennent environ 1/3 de matières organiques recyclables.

Pour une bonne décomposition, mélangez au moins 2/3 de « bois » (branchages broyés, copeaux, feuilles mortes...), déchets à décomposition lente, et 1/3 de déchets « mous » (herbes, déchets de jardin divers, épluchures...) à décomposition rapide.

 

Retrouvez notre sélection de composteur et accessoires !

 

Bio, c’est bon !

Pas question d’incorporer des plantes malades dans le compost, sous peine de contaminer davantage votre jardin. Toutefois, le recyclage est possible si vous les réduisez en cendre dans un incinérateur de jardin. Ces cendres, très riches en potassium, sont une aubaine pour fertiliser les arbres et arbustes fruitiers. Vous pouvez aussi les mélanger à votre compost en décomposition.

Installer un compost