Nos conseils

Quelles plantations pour quels sols ?

Milieu vivant, support et source de nourriture pour les plantes, le sol est complexe physiquement et chimiquement parlant. Le jardinier doit donc apprendre à connaître le sol avec lequel il va devoir composer. Inutile de chercher à le modifier, mieux vaut adapter les plantations à la nature de la terre.

Mon sol est calcaire

Léger et clair, souvent caillouteux, le sol calcaire se dessèche vite, faisant apparaître des craquelures. Il se travaille facilement, se réchauffe vite et facilite la décomposition des matières organiques. On peut d'ailleurs y incorporer du compost ou du fumier bien décomposé. Ce sol n'étant pas pauvre, on peut y faire pousser de nombreux légumes. Dans un sol modérément calcaire, plantez l'ail, les carottes, les betteraves, les radis, les panais, les fabacées (haricots, pois, lentilles et fèves), les tomates, les laitues et les topinambours. Une terre très calcaire conviendra parfaitement aux choux et aux plantes aromatiques.

Côté fleurs et plantes, privilégiez l'anémone, la primevère, l'ancolie, l'oeillet, le buddléia, la clématite, le forsythia, le seringat, la spirée, le bouleau, la charme, le noisetier et le noyer.

Mon sol est sableux

Facile à travailler, il se réchauffe vite au printemps mais il est perméable à l'eau. De ce fait, il est pauvre en éléments nutritifs et gourmand en eau et en amendement. Un apport massif de compost est nécessaire. C'est le sol idéal pour les légumes-racines comme les carottes, betteraves, céleris-raves, navets, salsifis et radis. On peut aussi y planter des pommes de terre, de l'ail, de l'échalote, du fenouil, des asperges, mais aussi les haricots, les salades et les fraises.

Côté fleurs et plantes, les sedums, agapanthes, euphorbes, berbéris, cotonéasters, millepertuis, acacias, eucalyptus et frênes s'y développeront bien.

Mon sol est limoneux

Sol riche et fertile, il se réchauffe vite et est facile à travailler. Il reste toutefois fragile et se lessive vite avec les pluies. Il aura tendance à s'épuiser au bout de 2 ou 3 ans. Il faudra donc apporter du compost pour compléter les matières organiques. Ce sol est idéal pour les cultures légumières, les herbes aromatiques et les arbres fruitiers.

Mon sol est humifère

Riche en humus, il est spongieux et retient l'eau sans être imperméable. Il est facile à travailler et se réchauffe vite. C'est malheureusement un sol acide qui ne conviendra pas à toutes les cultures. C'est le sol idéal pour les cucurbitacées tels que courges, courgettes, cornichons, melons mais aussi aubergines, poivrons et piments. On peut aussi mettre des radis, poireaux, céleris, pommes de terre et épinards.

Côté fleurs et plantes, privilégiez les camélias, rhododendrons, azalées, bignones, châtaigniers, liquidambars et magnolias.

Mon sol est argileux

Fertile mais ingrat, il est difficile à travailler, retient l'eau, devient dur en séchant et est long à se réchauffer au printemps. On peut y incorporer du sable ou du gravillon pour le drainer. Artichauts, aubergines, bettes, cardons, chicorées, choux, tomates, épinards, haricots et pois se contenteront de ce sol. Les légumes-racines sont à éviter.

Côté fleurs et plantes, préférez les hellébores, pivoines et rosiers, aubépines, lilas, mahonias, bouleaux, peuplier, saules, catalpas et cyprès.

 

Astuce
plantations-sols

En prélevant profondément un peu de terre, on peut aisément connaître la nature de son sol. Une terre foncée sera humifère c'est à dire riche en humus, une terre blanchâtre plutôt calcaire. En malaxant une poignée de terre, un peu humide, et en laissant tomber sur un sol dur, on peut distinguer une terre argileuse qui reste compacte d'une terre sableuse qui s'effrite et ne s'agglomère pas. La terre limoneuse, quant à elle, restera compacte, semblera soyeuse en main et salira les doigts.


Si vous avez un doute sur la nature de votre sol, n'hésitez pas à demander à votre jardinerie qui pourra réaliser une analyse de votre terre. Renseignez-vous en magasin.

 

Crédit photos : Fotolia et Shutterstock

Quelles plantations pour quels sols ?