Nos conseils

Bien préparer le sol de mon jardin

Votre sol, c’est de la terre, de l’air, de l’eau, des vers de terre et d’innombrables micro-organismes qui entretiennent la fertilité (disponibilité des nutriments pour les racines).
Sa préparation consiste à influer sur la proportion de ces composantes pour le rendre plus propice à la croissance des végétaux que vous souhaitez planter. C’est de la terre de votre jardin que les plantes puisent eau et nourriture.

Quand préparer le sol de mon jardin ?

Il est conseillé de préparer le sol avant de planter des arbres, des arbustes, des vivaces ou des annuelles, des légumes ou de semer une pelouse.
C’est d’autant plus important quand le sol a été bouleversé par la construction d’une maison, la réalisation d’une piscine ou que le jardin a été abandonné depuis longtemps.

La préparation se fait quand le sol est nu, généralement de l’automne au printemps en évitant les périodes où le sol est détrempé (flaques en surface). Tout piétinement répété aboutirait à un tassement, surtout en sol lourd.
C’est exactement l’inverse que l’on recherche par le travail du sol.

Avec quoi préparer le sol de mon jardin ?

preparer-sol

  • 1 bêche
  • 1 fourche-bêche
  • 1 griffe ou croc
  • 1 râteau
  • Pour un travail du sol différent : 1 fourche dite « écologique »

Retrouvez notre sélection d'outils de travail de la terre !

Comment préparer le sol de mon jardin ?

  • Travaillez la terre en rangs, si possible en reculant, afin de ne pas piétiner ce que vous avez décompacté. Enfoncez le fer de la bêche verticalement, puis faites levier sur le manche pour extraire la motte. Récupérez la terre du premier rang dans une brouette.
    Pour les rangs suivants, inutile de soulever la bêche et sa motte de terre très haut, il suffit de basculer le fer vers la rangée précédente. Vous comblerez la dernière rangée avec la terre de la brouette.

                               preparer-sol     preparer-sol

  • Dans les terres très lourdes, qui collent aux outils, utilisez plutôt la fourche-bêche. Le mouvement est le même qu’avec la bêche : la terre compacte forme une motte que vous pouvez soulever entière même avec un outil à dents. Par ailleurs, les dents pénètrent plus facilement dans la terre compacte que le fer plein de la bêche.preparer-sol
 
  • Ecologiquement parlant, retourner les mottes de terre lors du bêchage dérange un peu la faune utile du sol.
    Le travail écologique du sol consiste à créer des fissures dans le sol où peuvent s’engouffrer l’eau et l’air en profondeur.
    Moins physique que le bêchage, il se fait avec des outils spécifiques (grelinette, aérobêche, fourche écologique...), à dents et double manche. On enfonce les dents verticalement dans le sol, on balance l’outil d’avant en arrière en tirant et poussant sur les deux manches puis on extraie les dents du sol en ramenant l’outil à soi pour le planter environ un pas plus loin.
    Quand la terre est légère, caillouteuse ou travaillée régulièrement, cela suffit.
 
  • Si vous ne souhaitez pas planter immédiatement, laissez la faune et les intempéries briser les mottes. Vous n’aurez plus qu’un coup de râteau à donner au moment de planter ou semer.
 
  • Si plantations et semis doivent intervenir tout de suite après le bêchage, griffez la surface bêchée afin de casser les grosses mottes et d’affiner la terre. Terminez au râteau pour aplanir.

Ménagez-vous !

Travailler le sol demande un effort physique conséquent. Il n’est pas nécessaire de travailler le sol de tout son jardin en même temps, ni même la même année. Vous pouvez le faire progressivement, au fur et à mesure de vos plantations. Selon la taille de votre potager ou des massifs, vous n’êtes pas obligés non plus de tout faire le même jour. Vous pouvez répartir l’effort sur plusieurs week-ends.

Astuces
Les vers de terre et autres micro-organismes du sol s’occupent également de travailler le sol et parfois mieux que vous ! Plutôt que de vous éreinter, mieux vaut encourager une colonisation accrue de ces auxiliaires discrets et âpres à la tâche. Ainsi, après bêchage, couvrez le sol avec une couche épaisse de paillage organique afin de stimuler ces activités souterraines.

Bien préparer le sol de mon jardin