Nos conseils

Protéger vos plantes du froid

Les grands froids vont arriver. Si nous pensons à nous habiller chaudement, il en va de même pour nos plantes. Il est important de les protéger du froid afin de préserver leur floraison pour les saisons suivantes.

Quand protéger mes plantes du froid ?

Avant que les grands froids ne s’installent durablement. Avant Noël, c’est bien ! Opérez un jour ensoleillé et en milieu de journée afin de ne pas enfermer d’humidité dans vos emballages.

Pour quelles plantes installer une protection ?

Les plantes cultivées en pot

Plus sensibles au froid que lorsqu’elles sont plantées au jardin car le volume de terre qui protège les racines des variations de température est réduit.

Le point de greffe des rosiers

Cette soudure, à la base des parties aériennes, entre la variété qui sert de racines et celle qui forme les branches, est particulièrement sensible au froid.

Les espèces en limite de rusticité dans votre région

Cultivées au jardin ou en pot ce sont : les méditerranéennes en dehors de la zone de l’olivier, certains palmiers au Nord de la Loire...

L’écorce des jeunes arbres plantés l’hiver ou le printemps précédent

Encore souple, elle est sensible aux écarts de température. Les alternances de gel et de dégel y provoquent des fissures où s’installeront parasites, champignons et chancres.

Avec quoi protéger mes plantes du froid ?

- De la paille

- De la tourbe

- Des vieux journaux

- Des feuilles mortes

- Du grillage à poule

- Du voile d’hivernage

- Des housses de protection in-tissé

- Une paire de ciseaux

- Du ruban adhésif large

- Du plastique à bulle

Retrouvez notre sélection d’accessoires de protection pour l'hivernage de vos plantes.

Comment protéger mes plantes contre le froid ?

Effectuez un paillage

Les espèces rustiques, à racines superficielles, comme beaucoup de plantes de terre de bruyère (azalées, rhodos, camélias...) ne demanderont qu’une couche de paillage (paille, feuilles mortes...) à leur base. 6 à 8 cm d’épaisseur, c’est déjà bien isolant !
Voire, vous pouvez laisser les restes de végétation secs qui apportent aussi une certaine protection à la souche.

Protégez le point de greffe des rosiers

Remontez la terre en butte à leur base sur 15 à 20 cm de haut. Vous l’ôterez dès que les gelées ne seront plus à craindre au printemps.

Enveloppez

- Les deux premières années qui suivent la plantation, enveloppez les troncs des jeunes arbres avec plusieurs épaisseurs de voile de forçage.

- Entourez le contenant des plantes en pot avec plusieurs épaisseurs de plastique à bulle et glissez une plaque de polystyrène (ou un morceau de planche) en dessous pour l’isoler du sol. Rapprochez les pots des murs de la maison : ils y seront à l’abri du vent.

- Entourez les parties aériennes des plus frileuses avec de la paille, des vieux journaux, des paillons selon leur stature.
Maintenez le tout avec du voile d’hivernage ou du plastique à bulles. Laissez ce dernier ouvert en haut pour éviter la condensation.
En cas de grands froids, fermez-les avec quelques épingles à linge que vous ôterez dès que les températures seront plus clémentes.

 

proteger-plantes-froid

limitez les arrosages des plantes en pot

Chacun sait que l’eau augmente de volume en devenant glace. Dans le volume réduit d’un pot, cela peut conduire à blesser les racines par une compression excessive si le terreau contient trop d’eau.
En hiver, limitez les arrosages des plantes en pot au strict minimum (ne pas laisser la terre se dessécher complètement) et surtout n’arrosez pas en période de gel.

Bon à savoir

Il existe des housses d’hivernage, sortes de grands sacs en in-tissé, très pratiques pour envelopper les grandes plantes. De couleur ou imprimées, elles égaient le jardin ou la terrasse en hiver.

proteger-plantes-froid

 

Évitez d’entreposer les plantes en pot complètement enveloppées devant un mur plein Sud, très ensoleillé au printemps. Cette protection risque alors de provoquer des échauffements et des départs prématurés des plantes.

Protéger vos plantes du froid