Nos conseils

Semer au chaud, c’est prendre de l’avance !

Certaines variétés de fleurs et de légumes sont frileuses et ne pourraient être semées qu’en fin de printemps. Il est trop tard pour les voir bien fleurir ou produire sous nos climats. C’est le cas, par exemple, des aubergines, piments, poivrons, tomates, géraniums, impatiens, bégonias annuels, héliotropes...
Découvrez nos astuces pour les semer en avance !

Semer au chaud, quand commencer ?

Dès février, quand il fait encore trop froid dehors pour semer en pleine terre.

Découvrez notre sélection de graines de fleurs et graines de légumes !

Avec quoi semer ?

Retrouvez notre sélection d'accessoires de semis !

semer-au-chaud

- 1 caissette

- 1 transplantoir

- 1 arrosoir avec une pomme ou 1 pulvérisateur

- du terreau à semis

- de la vermiculite et / ou de la perlite (facultatif)

- 1 semoir à main ou 1 feuille de papier (facultatif)

 

semer-au-chaud

 

 

 

Astuce !
Si vous avez peu de graines à semer, vous pouvez aussi employer des pots en plastique avec cloche individuelle garnie d'un système d'aération, très pratiques, vendus en jardinerie. Ils sont en plus réutilisables.

 

 

 

Semer au chaud, comment faire ?

semer-au-chaud

- Mélangez 1/2 de terreau à semis, 1/4 de vermiculite et 1/4 de perlite afin d’obtenir un substrat très léger qui retient bien l’eau : vous faciliterez la germination des graines.

- Remplissez la caissette du mélange préparé jusqu'à 1 cm du bord environ. Tassez légèrement et aplanissez la surface.

- Répartissez les graines de la façon la plus homogène possible sur la surface du substrat, soit en les faisant tomber du sachet que vous secouerez doucement, soit en utilisant un semoir à main à ouverture réglable ou une feuille de papier pliée.

semer-au-chaud

semer-au-chaud

- Émiettez une fine couche de terreau sur les graines pour les recouvrir à peine.

- Tassez avec une petite planche afin d’assurer un bon contact entre les graines et le substrat, un gage de bonne germination.

semer-au-chaud

semer-au-chaud

- Humidifiez bien le substrat soit en arrosant en pluie fine avec un arrosoir muni d’une pomme d’arrosage ou en vaporisant la surface avec un pulvérisateur réglé sur le jet le plus fin.
Pour accélérer la germination, vous pouvez couvrir d’une plaque de verre, d’un couvercle en plastique ou enfermez le tout dans un sac en plastique transparent. A ôter dès que les premières feuilles apparaissent.

Et après ?

Quand les jeunes plants ont 4 à 5 feuilles, il faut les rempoter individuellement dans des godets en plastique ou mieux en tourbe compressée (c’est biodégradable !).
Vous les garderez au chaud et à la lumière jusque mi-avril.
Ensuite, vous les placerez en plein air aux heures les plus chaudes de la journée en augmentant chaque jour la durée d’exposition au grand air. Si vous avez un châssis, vous pouvez les mettre dedans en ayant soin de le refermer tous les soirs. Et ce, jusqu’à ce que les températures extérieures permettent de les installer au jardin, généralement entre la fin avril et la mi-mai.

Astuces

Si vous n’avez pas de terreau à semis, mélangez du terreau ordinaire (bien décomposé, sans gros morceaux, au besoin tamisez-le pour les éliminer) et du sable, à parts égales. La terre des taupinières est aussi parfaite pour les semis.

Semer au chaud, c’est prendre de l’avance !