Nos conseils

Diviser les fleurs vivaces

Les plantes vivaces en place depuis plusieurs années se touchent les unes les autres et ne peuvent plus s’étaler. Quand les plantes sont ainsi trop serrées, les floraisons sont moins abondantes et les fleurs moins spectaculaires.
La division réduit le volume des plantes et stimule de nouveau leur croissance. On dit qu’elles sont rajeunies !

Quand diviser les fleurs vivaces ?

De l’automne au tout début du printemps, en dehors des périodes de grands froids.
Dans les régions aux hivers rudes, enneigés, où votre sol lourd et humide en hiver, attendez le printemps.
S’il s’agit de plantes à floraison printanière ou si vos étés sont secs, la division en automne est préférable.

Tous les 3 à 5 ans quand les plantes fleurissent moins, occupent tout l’espace disponible, sont trop serrées par rapport à leur voisines.

Opérez par temps humide : une petite bruine fine n’est pas pour déplaire aux vivaces nouvellement divisées !

Avec quoi diviser les fleurs vivaces ?

- 1 couteau de jardin

- 1 bêche ou fourche-bêche

- 1 sécateur

- 1 transplantoir

Retrouvez notre sélection de plantes vivaces ici.

Comment diviser les fleurs vivaces ?

diviser-fleurs-vivaces

- Enfoncez la fourche-bêche à côté de la plante à diviser, à plusieurs endroits différents tout autour de la plante, assez au large pour ne pas sectionner de racines. Faites levier sur le manche pour dégager la souche.

- Terminez l’arrachage délicatement en tirant à la base de la plante à la main. Secouez pour éliminer un peu de terre.

- Coupez la végétation morte, s’il y a lieu, seulement maintenant, elle vous a permis d’avoir de la prise sur la plante pour l’arracher.

- Avec un couteau solide, coupez la motte et le chevelu des racines en deux ou trois morceaux selon sa taille.
Séparez les parties aériennes délicatement à la main une fois les racines partagées.

diviser-fleurs-vivaces

 

Chaque morceau (ou éclat) obtenu doit posséder des restes de tige et des racines. Si vous procédez au printemps des jeunes pousses sont même déjà visibles. Ne soyez pas trop sévère, coupez des morceaux de belle taille afin de jouir dès l’année de la division d’une belle plante.

- Plantez immédiatement les plantes divisées, une partie à l’endroit où la plante prospérait et les autres à d’autres emplacements.

- Incorporez une bonne poignée de compost au fond du trou de plantation.

- Arrosez abondamment même s’il pleut.

 

 

Préparer l’attente

Si votre éclat de plante doit attendre sa plantation, protégez ses racines de la déshydratation. Enveloppez-les dans un papier journal détrempé si le délai n’excède pas une journée.
Au-delà, transplantez l’éclat en conteneur d’une taille assez vaste pour contenir la motte de terre autour des racines. Comblez les vides avec de la terre ordinaire ou un substrat très absorbant (fibres de coco par exemple) que vous maintiendrez humide. Pendant tout le temps que la plante sera en pot, placez-la dans un endroit ombragé, à l’abri du vent et maintenez la terre humide en permanence.

Astuce !

La division est un stress même pratiquée en période de repos de la végétation. Divisez uniquement les plantes en bonne santé et robustes.

Diviser les fleurs vivaces