Nos conseils

Hommage aux belles printanières...

Lupins, iris, oreilles d’ours et thym adorent la chaleur et se rient de la sécheresse. Il n’y a pas meilleure place pour eux qu’au pied d‘un mur orienté vers le Sud.
En fleurs en même temps, ils constituent un massif à la floraison spectaculaire pendant deux mois.

Quand ?

La plantation se fait à l’automne pour une floraison de mai à juin, comptez une petite demi journée de travail. La floraison se répètera 3 à 4 années de suite.

Où ?

Choisissez une exposition au soleil dans un terrain profond, léger, bien drainé et sans trop de calcaire (lupin). Une surface de 3 m x 2,5 m sera nécessaire.

Avec quoi ?

- 12 à 15 iris de Hollande violet et bicolore (blanc et jaune)

- 2 à 3 rhizomes de grands iris des jardins bicolore

- 3 jeunes plants de lupin de Russell rouge

- 3 jeunes plants d’oreilles d’ours (Stachys lanata)

- 7 à 8 jeunes plants de thym rampant (Thymus doerfleri)

- 1 bêche

- 1 griffe

- 1 râteau

- 1 pelle-plantoir

- 1 arrosoir

Comment ?

- Préparez la terre : A l’automne (octobre, c’est le mieux), préparez la terre par un bêchage profond ou avec une fourche écologique selon vos convictions et habitudes. Affinez et ratissez pour aplanir. N’apportez pas d’engrais : toutes ces plantes apprécient les sols pauvres.

- Disposez les plantes en godet (jeunes plants) sur la surface du massif : Respectez les distances de plantation préconisées : les thyms alignés en bordure à une vingtaine de centimètres en deçà, les oreilles d’ours argentées d’un côté du massif, les lupins au centre.

hommage-belles-printanieres

Posez les bulbes d’iris de Hollande et les rhizomes des grands iris entre les godets, les iris de Hollande à 15 à 20 cm derrière la ligne des thyms, les grands iris entre le mur et les lupins.

- Plantez : Les jeunes plants d’abord en ayant soin d’immerger leur pot quelques minutes dans un seau d’eau, pour bien détremper la motte de terre autour des racines.
Plantez ensuite les iris : les grands en surface, le haut du rhizome (la base des feuilles) affleurera la surface.

- Arrosez : Arrosez abondamment juste après la plantation. Mais n’arrosez plus ensuite de tout l’hiver.

L’entretien

Après la floraison (fin juin / début juillet), tous les ans, coupez les fleurs fanées du lupin, des iris en gardant les feuillages intacts. En revanche, taillez les thyms à la cisaille à gazon pour ôter les fleurs et épointer les tiges.

Chaque printemps, désherbez surtout les premières années. Les saisons suivantes, il y aura peu de repousse de mauvaises herbes dans ces conditions assez sèches.

Tous les 3 à 4 ans, divisez les oreilles d’ours et les thyms de préférence à l’automne, en même temps que vous renouvelez les iris de Hollande. Les grands iris se divisent juste après la floraison quand leurs rhizomes deviennent trop enchevêtrés.

Conseils « déco »

Ne laissez pas le mur derrière complètement nu. Agrémentez-le de treillages « déco » (fausses perspectives, maillages losanges fantaisie) afin de l’habiller de grimpantes qui fleuriront en été quand les fleurs du massif seront fanées.
Bignone, jasmin, jasmin étoilé (Trachelospermum) et passiflore (dans les régions littorales ou le Midi) supporteront très bien la chaleur et la sécheresse du lieu.
Vous pouvez aussi y accrocher quelques appliques garnies de fleurs estivales telles les ostéospermums, les lotiers, les pourpiers, les gazanias, les délospermas... les meilleures pour la chaleur !

Hommage aux belles printanières...