Nos conseils

Planter un rosier à racines nues

Roses, rouges, blanches, les roses sont les fleurs privilégiées de nombreuses occasions. Elles offrent un parfum délicieux et subtil. Il en existe de très nombreuses variétés, de quoi ravir chacun d’entre nous.
Cependant, la plantation de rosiers nécessite certains gestes qu’il faut connaître.

Quand planter un rosier à racines nues ?

Dès que les feuilles sont tombées à l’automne, généralement fin octobre à début novembre et jusqu'en février pendant le repos des rosiers. Le plus tôt c’est le mieux, en dehors des périodes de gel.
S’il fait très froid, mieux vaut différer ses achats ou faire attendre le rosier dans un endroit frais (juste maintenu hors gel), l’emballage, qui protège les branches, défait s’il y a lieu.

Quel rosier planter ?

planter-rosier-racines-nues

 

 

 

Des rosiers dits à racines nues, c’est-à-dire qui ont été cultivés en pleine terre et en vue d’être transplantés en jardin. Leurs racines sont le plus souvent enveloppées dans de la tourbe pour éviter leur déshydratation. La tourbe est maintenue autour des racines par un plastique, un filet biodégradable ou un pot en plastique, lors de la commercialisation.

 

 

 

Avec quoi planter un rosier à racines nues ?

- des rosiers à racines nues

- du compost

- du pralin (en poudre à diluer)

- 1 seau

- 1 bâton

- 1 arrosoir

- 1 bêche

- 1 fourche-bêche

Comment ?

planter-rosier-racines-nues

- Au moment de planter, mélangez, dans un seau, de l’eau et du pralin (poudre fertilisante en vente dans votre jardinerie) jusqu'à l’obtention d’une boue épaisse.

planter-rosier-racines-nues

- Éliminez la tourbe qui entoure les racines. Trempez-les dans le pralin et sortez-les en tournant afin de bien les enrober de cette boue.

- Creusez un trou de 30 à 40 cm de côté à l’emplacement préparé si possible quelque temps plus tôt. Façonnez un petit dôme au fond sur lequel vous étalerez les racines.

- Ajustez la profondeur du trou en augmentant ou réduisant la hauteur du dôme. Placez un bâton en travers du trou : le point de greffe du rosier (renflement à la base des tiges) doit se trouver au-dessus.

 

Astuce !
Pour les rosiers anciens ou les rosiers très rustiques (couvre-sol, "paysage"...), vous pouvez enterrer le point de greffe sous un centimètre de terre.

 

planter-rosier-racines-nues

 

 

- Comblez le trou avec la terre extraite en maintenant le rosier droit au départ, tassez à la main (pas avec le pied) et façonnez une petite cuvette avec la terre à la base du rosier.

 

 

- Arrosez abondamment, même s’il pleut. En mars prochain, vous raccourcirez les branches de quelques centimètres.

 

 

Bon à savoir

Même si les rosiers que vous achetez sont dits « prêts à planter », il est préférable de défaire le manchon de tourbe qui enserre leurs racines. Lors du conditionnement, ces dernières ont pu se retourner vers le haut. Ainsi emprisonnées et mal positionnées, elles reprennent difficilement une croissance normale et le rosier dépérit.
Par ailleurs, le pralinage est un vrai coup de pouce à un bon enracinement, ce serait dommage de s’en priver !

Bio, c’est bon !

Préparer le sol avant la plantation est salutaire. Opérez si possible 15 jours à 3 semaines avant la plantation.
Creusez un trou de 40 à 50 cm en tous sens. Ameublissez le fond du trou en piquant verticalement les dents de la fourche-bêche de part en part. Mélangez à la terre extraite autant de compost et refermez sans tasser.
Vous pouvez encore faire cette préparation la veille de la plantation...

Planter un rosier à racines nues