Nos conseils

Tailler un arbre fruitier

Tailler ses arbres fruitiers c'est leur assurer vigueur et productivité. En travaillant sur la disposition des branches et les courants de sève, on permet ainsi à l'arbre de trouver son équilibre et d'avoir un meilleur rendement. Mais la taille peut paraître difficile à mettre en œuvre pour certains.

Conseil

Il vaut mieux mal tailler que ne pas tailler du tout !

Pourquoi tailler un arbre fruitier ?

Indispensable, la taille participe au bon développement des arbres fruitiers et par là-même à une meilleure fructification. En supprimant du bois par le raccourcissement des branches, on stimule la croissance des branches latérales, on oriente les rameaux pour un ensoleillement optimal, on supprime le bois mort et on équilibre le poids des arbres.

Lorsque l'arbre est jeune, la taille est primordiale pour éviter qu'il ne s'allonge ou que les branches se croisent. La taille lui donnera son aspect afin qu'il ait une charpente bien équilibrée. On maîtrise la dominance apicale en quelque sorte. Et pour un sujet adulte, cette taille sera plutôt une taille d'entretien pour réduire la longueur des branches principales.

Quand tailler un arbre fruitier ?

tailler-arbre-fruitier-cerisier

 

  • Pour les arbres à pépins (pommiers, cognassiers et poiriers), la taille se fera en hiver, en période de repos de l'arbre, avant les grands froids et les gelées.
  • Pour les arbres à noyaux (cerisiers, pêchers, abricotiers...), la taille se fera en fin d'été, « au vert », mais pas plus tard que fin septembre afin de favoriser la cicatrisation.

 

Quel matériel utiliser pour tailler un arbre fruitier ?

Il vous faudra vous munir d'outils de coupe bien aiguisés, nettoyés et désinfectés :

- Un sécateur pour les brindilles et les rameaux fins.
- Un coupe branches, voire une scie égoïne, pour les plus gros rameaux.

Prévoyez aussi une échelle en A pour atteindre les plus hautes branches et une paire de gants pour éviter les écorchures.

Pensez au mastic ou goudron de Norvège pour cicatriser les plaies.

Comment tailler un arbre fruitier ?

La taille se fait en différentes étapes : On commence toujours par une branche horizontale et on tourne autour de l'arbre. De temps en temps, éloignez vous de l'arbre pour en avoir une vue générale. Quant aux coupes, elles doivent être nettes, franches et droites afin de favoriser une bonne cicatrisation et limiter les maladies.

tailler-arbre-fruitier-secateur

1. On supprime les branches mortes ou malades puis toutes les brindilles inutiles car elles ne donneront pas de fruits. De même que les parties sèches au bout des branches.

2. On rabat (c'est-à-dire que l'on raccourcit) le rameau horizontal principal d'un tiers à deux tiers de sa longueur en coupant juste après un bourgeon. A savoir qu'il existe deux sortes de bourgeons : ceux à fleurs, renflés, ronds et perpendiculaires au bois, donneront des fruits. Les autres, les bourgeons à bois, longs et pointus, collés contre le bois, donneront de nouveaux rameaux. La branche doit donc présenter suffisamment de bourgeons à fleurs et au moins deux ou trois bourgeons à bois.

tailler-arbre-fruitier-coupe-branche


3. On élimine également toutes les branches qui s'entrecroisent, orientées vers d'autres branches, ou qui pointent vers l'extérieur. De même on dégage le cœur de l'arbre.

4. Une fois le tour de l'arbre exécuté, vous pouvez vous attaquer au sommet en ayant à l'esprit que les branches qui poussent vers le haut ne donneront pas de fruits. Inutile de les conserver ! Coupez-les de la même façon que les branches latérales, en réduisant de un à deux tiers de leur longueur au-dessus d'un bourgeon.

5. Pour favoriser l'ensoleillement de l'arbre, on peut aussi couper les branches qui poussent verticalement ou en formant un angle avec le tronc.

 

Et après ?

Une fois la taille finie, on pose du mastic à cicatriser ou du goudron de Norvège sur les grosses sections de branches coupées et les parties à vif. Puis on fait une petite pulvérisation de bouillie bordelaise afin de lutter préventivement contre la tavelure et la monoliose.

Astuce

Ramassez méticuleusement tous les déchets de taille tombés au sol et débarrassez-vous-en. Ne les laissez surtout pas végéter au pied de l'arbre au risque de voir se développer des maladies.

 

Crédit Photos : Fotolia

Tailler un arbre fruitier