Nos conseils

La carotte : tous les goûts et les couleurs sont dans la nature

Foin des idées reçues : la carotte n’est pas toujours orange. Elle ne l’était d’ailleurs pas à l’origine. Légume racine, la carotte était blanchâtre car non pigmentée par les rayons du soleil et guère savoureuse. Ce n’est qu’au XVIIe siècle que la carotte orange, riche en carotène, plus douce, plus sucrée que son ancêtre, franchit les frontières des Pays-Bas où elle est née pour envahir nos potagers et assiettes. Aujourd’hui, parce que le consommateur a envie de retrouver des saveurs anciennes et oubliées ou ... carrément nouvelles, la carotte nous en fait voir de toutes les couleurs. En rouge, violet, jaune ou blanc, elle suit la couleur du temps.

Comment et quand les semer ?

La carotte aime les sols friables, sableux, ameublis en profondeur et enrichis en humus. Essayez de supprimer le maximum de cailloux pour éviter les racines déformées. Elle préfère une exposition ensoleillée, voire à mi-ombre. La carotte peut se semer de février à juillet, il est donc recommandé d’échelonner les semis pour avoir une récolte plus longue. Les semis se font en pleine terre et en ligne. Ensuite arrosez peu souvent mais copieusement. Il faudra également veiller à éclaircir les semis pour ne laisser qu’une carotte tous les 10 cm.Les couleurs de la carotte

Comment et quand les récolter ?

 

La récolte des carottes s’échelonne de 12 à 16 semaines après le semis, suivant les variétés et la région de culture. A moins que vous ne vous cédiez à la tentation de les consommer « primeurs »... Dans ce cas précis, la récolte se fera à 100 jours. D’une façon générale, les carottes d’été se ramassent de juillet à septembre et les carottes d’automne (pour la conservation) de septembre à décembre. La récolte se fera, dans une terre humide, à la fourche-bêche. Soulever en tirant fermement sur les fanes.

 

Comment et quand les conserver ?

Les carottes d’automne pourront se conserver tout au long de l’hiver et être consommées au fur et à mesure des besoins. L’essentiel étant qu’elles soient à l’abri du gel, de la lumière et ... des rongeurs ! Après arrachage, laissez les carottes quelques heures sur le sol. Puis enlevez la terre et coupez bien nettement les fanes. Enfouissez ensuite vos carottes dans un silo ou des cagettes remplis de sable bien sec. Entreposez-les dans une cave ou au cellier, dans l’obscurité et du gel.

 

Retrouvez notre sélection de graines de carottes.

La carotte : tous les goûts et les couleurs sont dans la nature