Nos conseils

La courgette, un légume-fruit prolifique du potager

Du soleil et de l’eau, il ne faut rien de plus pour suffire aux besoins de la courgette. Comme son suffixe l’indique, la courgette est littéralement une jeune courge. Mais vous pouvez aussi l’appeler cucurbita pepo. Prolifique, facile à vivre, et si jolie avec sa touffe dressée et buissonnante de grandes feuilles vertes et de fleurs jaunes, ce légume-fruit fait aisément sa place dans tous les jardins. Peutêtre même un peu trop pour les variétés coureuses...

Quelques variétés de courgette

La plus courante des courgettes est bien évidemment de forme allongée et de couleur vert sombre. Mais on peut varier les plaisirs avec des courgettes de couleur jaune ou d’autres toutes rondes :

  • Les plus courantes : la « verte noire maraîchère », une variété précoce aux fruits larges, la « coucourzelle » aux fruits très allongés d’un vert strié de jaune, les hybrides « Diamant », précoce et productive ou « ambassador » qui produit de nombreux fruits, la rustique « black beauty » aux fruits vert foncé...
 
  • Les rondes : la « ronde de Nice » à la chair fondante très appréciée pour la préparation des courgettes farcies, la « one ball » à la saveur fine, la « géode » très productive, la « papaya pears » aux fruits presque jaunes en forme d’ampoule, la « floridor » une ronde de Nice jaune.
 
  • Les jaunes : la « gold rush » à la chair tendre, « l’atena polka » très productive, ou la « parador » précoce, vigoureuse et productive.

Retrouvez notre sélection de graines et de plants de courgettes ici.

La courgette, le légume idéal pour le jardinier débutant

S’il est un légume impossible à rater au jardin, c’est bien la courgette. Légume à la croissance rapide et à la production importante, elle tient bien sa place au potager et récompense les efforts du jardinier, même débutant.

Plants de courgettes



  • Quels sol et emplacement lui offrir ? La courgette aime les sols bien drainés et riches en matières organiques comme sa cousine la courge. Avant le semis ou le repiquage, il faut donc faire des ajouts de compost ou de fumier bien décomposé. Elle apprécie également les situations ensoleillées, donc un sol qui se réchauffe facilement.
 
 
 
 
  • Quel entretien ? Un petit binage et un petit sarclage de temps en temps. Et beaucoup d’eau, là est le seul défaut de la courgette, en vraie assoiffée qu’elle est ! 10 litres à chaque pied une fois par semaine. Arrosez sans mouiller les feuilles au risque de voir se développer l’oïdium. Pour limiter les arrosages et l’apparition des mauvaises herbes, il est recommandé de pailler. Pincez aussi les variétés coureuses : lorsque le plant a émis 4 à 6 feuilles, coupez la tige au dessus des deux premières. Puis renouvelez l’opération quand la courgette a fait naître ses fruits.
 
  •  Semis ou repiquage ? Suivant les régions et les climats, d’avril à mai, on peut semer la courgette sur place, éventuellement sous châssis dans les régions où les gelées tardives sont à craindre. Enterrez 2 à 3 graines par poquet à environ 2 cm de profondeur et espacées de 80 cm à 1 mètre. Lorsque le plant aura atteint 8 cm (avec 3 ou 4 feuilles), il faut éclaircir pour ne garder que le plus costaud. Echelonnez les semis pour avoir des légumes à maturité tout au long de l’été.
 

Les jardiniers plus pressés peuvent se procurer des plants en jardinerie qu’il faudra repiquer suivant les mêmes consignes, sans enterrer le collet qui pourrit facilement. Pensez aussi à protéger ces jeunes plants qui attirent la convoitise des limaces et escargots.

  • Quand récolter ? Environ 2 mois après le semis, les courgettes arrivent à maturité. Récoltez-les lorsqu’elles mesurent entre 15 et 20 cm de long ou 8 à 10 cm de diamètre pour les variétés rondes. Au delà, elles deviennent dures et perdent en saveur. Ne laissez pas de courgette sur le plant qui vont l’épuiser.

Le saviez-vous ?
Au potager, la courgette ne fait pas bon voisinage avec les légumes de sa famille (concombre, melon, cornichon...)

Et si vous mangiez les fleurs de la courgette ?

Fleurs-de-courgettes cuisiner-la-fleur-de-courgette

 

Qui ne rêve pas de déguster ces délicieux beignets de fleurs de courgettes ? Si vous avez de nombreux plants, sacrifiez quelques fleurs.

Choisir de préférence les fleurs mâles qui sont stériles et reconnaissables à l’absence de renflement au bout de la tige.

Cueillez-les plutôt en fin d’épanouissement pour laisser les insectes faire leur travail.

Avant de les cuisiner, enlevez les étamines. Les fleurs femelles sont bien évidemment comestibles mais vous vous priverez d’une belle courgette !

La courgette, un légume-fruit prolifique du potager