Nos conseils

Les échinacées, ces «marguerites» venues d’Amérique

Gracieuses, généreuses, colorées, vigoureuses... Les termes ne manquent pas pour qualifier les échinacées, les nouvelles stars des jardins d’été. Assez proches des rudbéckias, elles en diffèrent pourtant par leurs variétés nombreuses et l’originalité de leurs fleurs. Les échinacées sont à adopter sans hésiter pour des jardins naturalistes.

Echinacées

Echinacées, des fleurs aux nombreux atouts

Echinacées

Ce qui attire d’abord, ce sont leurs couleurs chatoyantes, du rose plus ou moins vif, en passant par le blanc, l’orangé ou même le vert, sans oublier leurs cônes bruns à pourpres qui, couverts de givre, sont du plus bel effet.

À noter que leur floraison est généreuse et persiste de juillet à octobre. Outre cet atout esthétique, les échinacées se veulent des fleurs faciles à cultiver : peu d’exigence sur le sol, une grande tolérance à la sécheresse et un besoin limité en arrosages en font les reines des jardins.

Particulièrement mellifères, elles savent attirer les insectes pollinisateurs, quant aux graines, une fois mûries, elles font un excellent goûter pour les oiseaux !

Retenez que c’est une plante de choix pour composer de merveilleux bouquets !

Echinacées : les planter et les entretenir

  • Sol : ordinaire même sec mais bien drainé, les échinacées redoutent l’humidité hivernale
  • Exposition : ensoleillée Arrosage : réduit
  • Rusticité : elles ne craignent pas le gel
  • Floraison : de juillet à octobre
  • Plantation : au printemps en godets. Il faut compter 4 à 5 pieds au m2 pour obtenir des massifs denses, naturels et libres
  • Entretien : penser à couper les fleurs fanées au fur et à mesure et, éventuellement, pratiquer une taille en fin d’hiver.

Seules ou associées à d’autres fleurs pour de denses massifs

À l’origine plantes de prairies des plaines d’Amérique du nord, les échinacées font merveille dans les massifs naturels. D’autant plus qu’elles atteignent une hauteur de 90 à 120 cm. Ayant une présence forte de par leur floraison exubérante, elles peuvent se suffire à elles-mêmes mais on peut également les associer avec des rudbéckias, des marguerites ou des graminées ornementales.

Les principales variétés d'échinacées

Grâce aux cultivars, les échinacées offrent une vaste palette d’espèces qui permettent de varier les couleurs, les hauteurs de touffes, l’apparence des fleurs...

On retiendra ces quelques variétés :

  • L’échinacée purpurae : c’est la plus cultivée car elle est idéale pour les massifs. À choisir parmi « alba » (pétales blancs retombants), « magnus » (grands pétales rose rouge et cône brun), « razzmatazz » (grosses fleurs doubles rose pourpre), « green envy » (pétales légèrement recourbés verts puis roses, coeur brun pourpre), « harvest moon » (pétales jaunes et coeur orange), « harvest moon » (fleurs rouge framboise), « jupiter » (pétales longs et fins rose saumon).
 
  • L’échinacée pallida : grand cône proéminent et longs pétales fins et désordonnés plutôt roses.
 
  • L’échinacée paradoxale : fleurs simples à fins pétales retombants jaune vif et à cône proéminent marron.

À savoir
Le terme échinacée vient du grec « echino » qui signifie « épine ».

 

LES PRODUITS
Echinacées