Nos conseils

Ce n’est pas la fin des haricots !

Facile à cultiver, à cuisiner et à conserver, le haricot se doit d’être présent dans tous les potagers. Fort de plus de 200 variétés, il est très apprécié sur nos tables surtout en juillet et août, coeur de la saison. Face à cette profusion de variétés, le jardinier se heurtera à un choix : quel haricot choisir pour telle ou telle consommation ?

Le haricot, cette légumineuse qui se déguste comme un légume vert

Qu’on ne s’y trompe pas, le haricot est une fabacée donc une légumineuse de la même famille que les pois, les fèves ou le soja. Toutefois, nous pouvons consommer les gousses vertes, jaunes ou violettes, récoltées avant maturité. Les graines dures et sèches sont aussi comestibles. Au potager, le haricot se décline également en variétés naines ou à rames. Il y a donc l’embarras du choix...

Parmi les haricots, nous distinguons :

Les haricots filets Ils doivent être mangés très jeunes au risque de voir apparaître des fils. Leurs longues et fines gousses droites sont vertes, parfois panachées de violet ou de pourpre. Les haricots mangetout Plus gros et plus charnus que les haricots filets, ils peuvent être mangés à un stade plus avancé car ils n’ont pas de fils. Dans cette catégorie, on retrouve les « beurres ». Les filets mangetout Issus d’hybridations, ils cumulent toutes les qualités. Les haricots à écosser frais ou demi-secs Ils se récoltent lorsque le grain a atteint sa taille définitive mais que la gousse est encore tendre Les haricots à écosser secs Ils se récoltent lorsque le parchemin est sec et jaune.

Je veux des haricots à manger frais

Dans ce cas, privilégiez plutôt les haricots filets qui sont souvent très tendres. Hâtifs, ils ont un rendement important et une saveur gustative inégalable.
Plusieurs variétés se disputent le haut du panier : les Triomphe de Farcy (précoces, longues gousses vertes et brunes), les Fins de Bagnols (gousses bien droites. Très productifs et hâtifs), les Rudy (très longues gousses), les Aiguillon (gros rendement, peu sensible aux maladies), les Montana (gousses charnues et haut rendement), les Purple queen (gousses violettes), les Nautica (gousses très fines), Aiguille à cosses jaunes (variété productive de beurres).

Parmi les mangetout, on peut choisir le Goldmarie (gousses plates et charnues), le Cupidon (variété vigoureuse), le Piramide (variété rustique et résistante), le Merveille de Venise (longues gousses beurre plates), le Phénomène (variété à rames au fort rendement) ou encore le Talisman (également adapté à la congélation).

 

Le haricot est une fabacée
donc une légumineuse
de la même famille que
les pois, les fèves ou le soja.

Je veux des haricots pour la congélation ou la stérilisation

Choisissez des variétés de mangetout tels que le Contender, le Ferrari (gousses extra-fines), le Delinel (longues gousses fines), l’Obélisque, le Prélude (variété précoce et productive), Processor (gousses vertes et droites), l’Oxinel (gousses très longues et fort rendement), l’Aramis (récoltes abondantes), l’Organdi (jolies gousses extra-fines)...

Je veux des haricots à manger secs

Choisissez des haricots à écosser parmi les Cocos blanc (production abondante), les Cocos de Paimpol (à déguster frais), le Coco Cocagne (précoce et productif), le Chevrier (grains vert pâle), le Soissons gros blanc (variété tardive), le Comtesse de Chambord (ancienne variété aux petits grains), le Canadian wonder (grains rouges, adaptés au chili con carne), le Saint-Esprit à oeil rouge (grains au goût de châtaignes)...

LES PRODUITS