Nos conseils

Surfacer une plante d'intérieur

Avec le temps, les plantes d'intérieur ont tendance à épuiser le substrat dans lequel elles s'épanouissent. Si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez plus rempoter, vous apporterez tout de même un peu de vigueur à vos plantes en surfaçant.

C'est quoi ?

Le surfaçage désigne la technique qui consiste à enlever la couche de substrat supérieur sur quelques centimètres sans déterrer la motte et à la remplacer par un nouveau substrat riche. On applique cette technique pour les plantes impossibles à rempoter car elles sont trop lourdes, trop hautes ou grimpantes attachées à un support. Le surfaçage stimulera la croissance des plantes et en compensera l'épuisement.

Pourquoi ?

surfacer-plante-interieur

 

 

 

La couche supérieure d'une plante est lessivée par l'eau d'arrosage, elle durcit et se charge en sels minéraux toxiques pour les racines. Si vous voyez sur la surface du substrat des sortes de dépôt beige sale, ce sont des sels minéraux. Par le surfaçage, on lui apporte une terre plus riche, de la nourriture et de la matière organique pour leur développement.

 

 

 

Quand ?

Au printemps, à la reprise de la végétation.


Quoi ?

  • Une petite pelle
  • Une griffe ou à défaut une fourchette
  • Une bassine pour mettre la terre retirée
  • Un sac de terreau pour plantes vertes
  • Un peu d'eau

Comment ?

On commence par pencher le pot pour faire tomber le plus gros dans la bassine ou un journal. Ensuite, à l'aide de la griffe ou d'une fourchette, on gratte doucement la terre sur 4 à 5 cm sans endommager les racines qui peuvent affleurer.

Remplacez ensuite par quelques poignées de bon terreau pour plantes vertes que l'on peut éventuellement additionner d'un amendement organique à base d'algues et de fumier composté (1/5). Nettoyez le pot avec une éponge puis arroser doucement en pluie.

Surfacer une plante d'intérieur