Nos conseils

Les plantes résistantes à la chaleur

C’est un fait indéniable : le climat se réchauffe. Chaque année, notre pays connaît des périodes de sécheresse voire de canicule. Les ressources en eau sont de plus en plus problématiques, certaines régions appliquant même des restrictions. Avec des conséquences sur nos jardins ! Les jardiniers doivent donc désormais composer avec la nature et choisir des plantes peu gourmandes en eau et adaptées aux régions. Le jardin d’ornement, tout aussi attrayant, n’en deviendra que plus écologique. Petite sélection de plantes résistantes à la chaleur pour chaque climat de France.

Pour les régions à climat méditerranéen

Des étés chauds et secs, et des hivers doux. Il faudra choisir des plantes qui sauront résister à de longs mois de sécheresse en été, accentuée par un mistral qui dessèche tout.

 

  • Le gaura : plante facile aux milliers de petites fleurs étoilées qui se renouvellent tout au long de l’été. Avec son aspect sauvage, il apporte une touche de légèreté aux massifs. Très tolérant aux embruns et aux vents. Annuels, bisannuels ou vivaces, ils se ressèment abondamment. Ils aiment les terrains fertiles et drainés et les expositions en plein soleil. La plupart des espèces sont rustiques.
 
 
  • Le delosperma : avec ses fleurs abondantes mauves, roses ou jaunes à coeur jaune en forme de petites marguerites, le delosperma sera du plus bel effet en plante couvrante, sur les talus, dans une rocaille ou un muret. Le delosperma est une plante dite succulente (son feuillage stocke l’eau dans ses tissus), il est donc particulièrement résistant à la sécheresse et ne demande aucun arrosage. Rustique jusqu’à -10°C. Planter 4 à 5 pieds par m2 en situation ensoleillée dans un sol léger et drainé. Pour obtenir une plus belle floraison de juin à l’automne, on peut supprimer les fleurs fanées. Aucun entretien particulier si ce n’est de veiller à la limitation de sa croissance.

Pour les régions à climat semi-océanique

Entre le climat continental et le climat océanique, les étés et hivers sont marqués et les précipitations régulières, ce qui n’empêche pas les périodes de sécheresse.

  • Le pavot de Californie : de 30 à 40 cm de haut, il donne de grandes fleurs blanches, jaunes ou oranges en forme de coupes évasées. Semer en place de février à mai dans les bordures et massifs puis éclaircir. Le pavot de Californie donne un aspect « naturel » aux jardins mais il peut se montrer envahissant. Aime les sols bien drainés même pauvres.
 

 

  • L’althéa ou hibiscus est un arbuste qui peut atteindre 2 m. Ses fleurs vont du blanc au rouge en passant par le rose ou le mauve et s’épanouissent de juillet à septembre. Aime le plein soleil et supporte les sécheresses passagères. Rustique jusqu’à -15°C.
 
 
 
 

Pour les régions à climat océanique

Influencées par la présence de l’océan Atlantique, les températures en été et en hiver sont douces mais variables. Certains étés peuvent se montrer brûlants. On peut donc choisir des plantes peu rustiques, d’origine méditerranéenne ou australe.

  • L’anisodontea : bel arbuste de la famille des malvacées, à la généreuse floraison rosepourpre d’avril à octobre et à la croissance rapide. Il peut même fleurir pendant 12 mois en cas d’hiver très doux. Plantation au printemps. Il aime les expositions ensoleillées et les sols légers et bien drainés. Une taille au printemps favorise la ramification. Rustique jusqu’à – 10°C. 
 


  • L’agapanthe : Plante vivace à bulbe, elle offre de belles tiges florales bleues ou blanches qui peuvent monter jusqu’à 40/50 cm. Feuillage vert foncé dense. Plantation au printemps en sol léger et drainé. Fumure au printemps ou en automne. Rustique jusqu’à - 10°C.
 

Pour les régions à climat continental

Marqué par des étés chauds et des hivers longs et froids.



  • Le perovskia (ou sauge d’Afghanistan) : cousin des sauges, aux épis de fleurs bleu azuréen et au feuillage gris argenté. Floraison du printemps à l’automne. Sol léger et bien drainé, emplacement ensoleillé. Très rustique et croissance très rapide. 
 
 
 
  • Le phlomis (ou sauge de Jérusalem) : plante vivace à la longue floraison d’épis jaune pâle qui aime les sols légers, pauvres, même calcaires. Feuillage parfumé qui persiste en hiver. Rustique jusqu’à -15°C.

Pour les régions à climat montagnard

Avec des étés doux et des hivers froids et rigoureux.

  • La potentille : plante arbustive aux airs de rosier sauvage. Fleurs jaunes, oranges, roses ou rouges. Floraison tout l’été. Plante très accommodante qui aime autant les sols pauvres ou riches, secs ou humides. Emplacement en plein soleil ou à mi-ombre. Très rustique jusqu’à -25°C et ne demande aucune attention particulière.
 
 
 
  • La pieris ou andromède : arbrisseau très résistant tant aux fortes chaleurs qu’aux froids extrêmes. Placer à mi-ombre en sol acide. Jeune feuillage rouge, vert foncé ensuite, et abondante floraison blanche printanière.

 

 

 

Faites votre choix parmi nos différentes variétés de plantes en fonction de votre climat.

Les plantes résistantes à la chaleur