Nos conseils

Créer un potager exotique

Pour apporter un peu d’exotisme au potager, il n’est pas nécessaire de se lancer dans la culture – ardue sous nos latitudes – des légumes exotiques.
Cette sensation d’exotisme sera au rendez-vous si vous regroupez des plantes géantes, rappelant l’exubérance tropicale. Et ça, nous en avons quelques-unes comme les maïs, fenouils et haricots d’Espagne...
Les formes arrondies, comme cette disposition en cercles concentriques, accentuent la sensation de fouillis exotique.

Quand créer un potager exotique ?

La plantation se fait d’avril à mai. Vous obtiendrez ainsi une floraison de juin jusqu’aux gelées. La récolte se fait à partir des mois de juin / juillet jusqu’en octobre.

Où planter un potager exotique ?

Choisissez une exposition au soleil dans un terrain riche en matières organiques. Vous aurez besoin d'une surface de 10 à 12 m²

Avec quoi créer un potager exotique ?

- 1 à 2 sachets de graines de haricot d’Espagne

- 1 à 2 sachets de graines de maïs

- 1 sachet de bettes à cardes blanches et à cardes rouges

- 1 jeune plant de ricin

- 4 à 5 de plants de fenouil doux vert ou bronze

- 1 dizaine de tubercules de grands dahlias

- des jeunes plants de buis (1 tous les 12 à 15 cm)

- 1 engrais organique

- des tuteurs bambous (2 cm de diamètre) de 2 m à 2,50 m de haut

- 1 bêche ou fourche écologique

- 1 griffe

- 1 râteau

- 1 cordeau

- 1 pelle plantoir

- 1 tuyau d’arrosage avec lance

Vrai ou faux

jardin-exotiqueLe ricin de la graine au bout des feuilles a la réputation d'être toxique. Il est vrai qu'il contient de la ricine dans tous ses organes. Cette dernière est particulièrement concentrée dans les graines. Ce poison est dangereux pour l'homme, surtout par ingestion. La consommation de 3 à 4 graines pour un enfant, 12 à 15 pour un adulte, peut-être mortelle.
En plaçant le ricin hors de portée, il n'y a aucun danger à en cultiver dans son jardin. Il serait dommage de se priver d'une si belle plante !

Comment créer un potager exotique ?

- Préparez l'emplacement : choisissez un emplacement chaud à l’abri des courants d’air : un angle de mur de pierres plein Sud par exemple.
Dessinez le cercle au sol d'environ 4 m de diamètre : plantez l’extrémité du cordeau au centre, déroulez 2 m de corde et servez-vous de l’autre extrémité du cordeau comme d’un marqueur en creusant une rigole sur tout le pourtour. Marquez le centre d’un bâton.

- Préparez la terre : par un bêchage profond ou avec une fourche écologique selon vos convictions et habitudes, en conservant le marquage au centre.
Incorporez une bonne dose d’engrais organiques (respectez les doses préconisées sur les emballages).
Affinez et ratissez pour aplanir.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre fiche-conseil "BIEN PRÉPARER LE SOL".

- Préparez les tuteurs : prévoyez des supports solides et hauts pour les haricots d’Espagne au feuillage exubérant par exemple des tuteurs en bambou de 2 cm de diamètre réunis en tipis. Pour un bon ancrage, enfoncez au moins un quart à un cinquième de leur longueur dans le sol.
Répartissez 3 à 5 de ces supports sur toute la circonférence en laissant un espace pour la bordure de buis.

- Plantez :

potager-exotique

Plantez le jeune plant de ricin au centre (ôtez le bâton de marquage) ;
Délimitez grossièrement une bande de 50 cm autour, puis installez les dahlias en repérant leur emplacement avec des bâtons.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre fiche-conseil "PLANTER UN DAHLIA"

Semez les haricots grimpants au pied de leurs supports.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre fiche-conseil "SEMEZ DES HARICOTS GRIMPANTS".

Répartissez, en pourtour, un fenouil tous les mètres environ entre ces supports et semez entre eux des maïs et des poirées en les alternant.

- Bordez : terminez par la bordure de buis en espaçant les jeunes plants de 10 à 12 cm pour obtenir rapidement une bordure continue.

- Arrosez : arrosez copieusement l’ensemble et maintenez bien humide jusqu’à ce que les dahlias, les maïs et les poirées aient leurs premières feuilles.

L’entretien d'un potager exotique

Vers le début du mois de juin

Désherbez, arrosez copieusement et paillez en juin avec une bonne couche (6 à 8 cm d’épaisseur) de paillis de lin qui décourage les limaces et escargots (ils adorent les jeunes dahlias et poirées) : cela aidera à maintenir la terre humide et à éviter la formation d’une croûte dans ces endroits bien ensoleillés.
Commencez à tailler le buis pour lui donner une forme parallélépipédique.

Durant l’été

Arrosez : les plantes géantes consomment beaucoup d’eau ! Et récoltez haricots, poirées, fenouil et maïs.

Après les premières gelées

Le gel noircit le feuillage des dahlias. Arrachez poirées, maïs et haricots. Les fenouils sont vivaces et peuvent donc rester en place d’une année sur l’autre.
Déterrez ensuite les tubercules de dahlias sans les blesser et remisez-les hors-gel.
Enfin, arrachez le ricin en ramassant toutes les graines au sol : grosses et chamarrées, elles sont bien visibles.
La bordure de buis restera en place.

Au printemps suivant, puis chaque fois que cela est nécessaire en saison

Vous taillerez la bordure de buis afin de lui conserver sa silhouette impeccable.
C’est aussi le bon moment pour mettre en place un massif identique ou tout à fait différent à l’intérieur de cette limite.

Conseils « déco »

potager-exotique

 

 

Il existe de très élégants tuteurs en fer forgé en colonne ou en obélisque (à la place des tuteurs en bambou) qui donneront du style à votre massif.

Choisissez des dahlias de couleurs vives et variées pour parfaire l’impression de luxuriance.

Créer un potager exotique