Nos conseils

Semer des pois « chez soi » !

Simple à cultiver, les variétés existantes vous proposent un large choix pour trouver le pois qui saura ravir votre palais. Les conditions principales de réussite sont de l’eau et de la lumière.

Quand ?

Les pois détestent la sécheresse : semez-les le plus tôt possible, au printemps et pas après la mi-juin. Dans les régions dites « à climat doux » (Midi, littoral Atlantique), on peut aussi en semer à l’automne.

Où ?

En sol léger, bien travaillé et pas trop sec en été. Méfiez-vous des sols très calcaires ou très acides.

Pour quel pois ?

Les pois se partagent en deux familles :

Les petits pois

On en consomme les grains. Les petits pois, eux-mêmes, se divisent en :

- Variétés naines : ‘Kelvil’ (ridés), ‘Merveille de Kelvedon’ (ridés), ‘Petit Provençal’ (lisses), ‘Télévision’ (ridés), ‘Primavil’ (lisses)

- Variétés « grimpantes » à ramer : ‘Express à Longue Cosse’ (lisses), ‘Roi des Conserves’ (lisses), ‘Téléphone à rames’ (ridés)

- Les petits pois à grains ridés sont plus sucrés. Ceux à grains lisses résistent mieux au froid. Ne faites pas de jaloux, les grains ronds inaugureront la saison, en mars, puis les grains ridés suivront à partir de la mi-avril.
Vous récolterez environ une dizaine de gousses par plant.

Les pois mangetout

On mange la gousse complète les graines à peine formés : ‘Carouby de Maussane’, ‘Normand’...

Avec quoi ?

semer-pois

 

 

- 1 bêche

- 1 transplantoir

- 1 cordeau

- des graines de pois

- 1 soucoupe

 

 

Comment ?

semer-pois

- Laissez tremper les graines dans l’eau tiède pendant quelques heures avant le semis. Éliminez tout ce qui flotte qui ne germera pas.
Ne jetez pas ces graines sur le tas de compost : elles contiennent souvent un parasite (la bruche) qui se nourrit des réserves de la graine.

- Après avoir bien ameubli le terrain, tendez le cordeau et disposez une graine de pois tous les 5 cm dans des sillons profonds (plus il fait froid et plus on sème profond : 8 cm en automne, 6 cm en février, 3 à 5 cm à partir de mars, creusés le long du cordeau. Laissez un espace de 40 cm entre chaque rang.

- Refermez et tassez fortement avec le râteau.

- Les oiseaux pillent les semis précoces. Protégez en disposant sur le sol des branchages enchevêtrés ou un filet que vous ôterez dès que les premières feuilles apparaissent une dizaine de jours plus tard.

Et après ?

semer-pois

 

 

Quand les jeunes pois ont une vingtaine de centimètres de haut (environ un mois et demi après le semis), remontez la terre à leur base sur l’ensemble du rang afin de former une butte d’une dizaine de centimètres de haut.

 

Arrosez les pois abondamment (2 fois par semaine environ) après la floraison, quand les gousses, puis les graines se forment.

 

 

Bio, c’est bon !

Sur un lit d’herbes sèches ou de paille (aujourd’hui, de paillettes de lin), la vie leur sera plus douce et la soif moins cruelle.

Semer des pois « chez soi » !