Nos conseils Jardin et extérieur

151 articles
Nouveautés | Nom
Filtrer par sous catégories :
  • DIY X
  • aménager X
  • au jardin X
  • au potager X
  • au verger X
  • bassin X
  • bien-être X
  • cuisine X
  • guides X
  • piscine X
  • Une simple balade dans les bois ou à la campagne permet de constater qu’un sol n’est jamais nu. Feuilles mortes, branchages cassés, végétaux fanés s’accumulent pour former un véritable tapis végétal. Il n’y a que nos potagers ou nos plates bandes où la terre soit vierge. Alors certes, tout est propre et bien net mais au prix de combien d’efforts de binage, désherbage, arrosage... ? Et si vous optiez pour le paillage (ou mulching) ! Simple, efficace et ça peut rapporter gros !

  • Juteux, sucré, coloré, le melon est le fruit d’été par excellence ! Appartenant à la grande famille des cucurbitacées, nombreux sont ceux qui aimeraient en faire pousser mais n’osent pas se lancer ...

  • Pour profitez au maximum des beaux jours, pourquoi ne pas transformer votre jardin en un véritable espace de vie ? Pour cela, vous pouvez installer du mobilier de jardin qui sera un lieu de détente et de repos. En effet, le mobilier de jardin est synonyme de repas improvisés, de rires et de discussions animées mais aussi de veillées sous les étoiles partagées en famille ou entre amis. D’où l’importance que chacun accorde à son achat. Un achat dicté essentiellement par le design, le budget ou l’espace disponible dans le jardin ou sur la terrasse. Mais il est important de prendre en compte un autre critère : sa résistance. Surtout si vous comptez laisser votre mobilier de jardin passer l’hiver dehors !

  • Facile à cultiver, à cuisiner et à conserver, le haricot se doit d’être présent dans tous les potagers. Fort de plus de 200 variétés, il est très apprécié sur nos tables surtout en juillet et août, coeur de la saison. Face à cette profusion de variétés, le jardinier se heurtera à un choix : quel haricot choisir pour telle ou telle consommation ?

  • Les bambous peuvent être utilisés de multiples façon, et permettent notamment de vous protéger. Outre le fait que leur développement est assez rapide, ils ont la capacité de vous abriter non seulement des regards indiscrets, mais aussi du vent.

  • Régal des petits et des grands, ils font le délice de nos desserts ! Faciles à planter, produisant rapidement après plantation, ils peuvent se récolter dès la première année. Arbustes, vivaces ou plantes grimpantes, ils donnent de petits fruits comestibles. On les distingue des arbres fruitiers. Parmi les préférés : fraises, framboises, cassis, myrtilles et mûres.

  • Le principe du carré potager est simple : obtenir un bon rendement même si l'on dispose de peu d'espace. Que vous ayez un jardin, une terrasse ou un balcon, que vous soyez jardinier novice ou aguerri, le carré potager s'adapte à tous et par tous climats. Idéal parce qu'il se prête bien à la rotation des cultures (pratique d'éco-jardinage qui consiste à ne pas épuiser le sol en variant les plantations), il saura vous convaincre par sa facilité d'utilisation qui se prête très bien aux activités de jardinage en famille.

  • Mettre en terre des graines paraît évident pour tout bon jardinier qui se respecte. Voire même incontournable pour certains légumes comme les carottes, radis et autres fabacées. Plus économique et plus valorisant que l'achat de plants, le semis n'en est pas moins parfois délicat. On peut même s'attendre à quelques (mauvaises) surprises. Quelques conseils pour réussir ses semis.

  • Impossible de pousser les murs ou de rajouter des mètres carrés, et pourtant, vous avez légitiment envie de beaux et surtout nombreux légumes et fruits ? Voici quelques idées pour optimiser l’espace et rentabiliser votre production potagère.

  • Passiflore ou fleur de la passion... Un nom qui se veut déjà une promesse. Et la promesse est tenue lorsqu’on décide de faire entrer dans son jardin cette exubérante plante grimpante. Des fleurs d’une exceptionnelle beauté, des fruits charnus pour certaines variétés et une croissance qui lui fera atteindre des sommets en peu de temps sur un treillage ou une pergola... Retenez que la passiflore a vraiment tout pour vous séduire.

  • On le sait, le jardin n’est pas un espace de tout repos et peut devenir un lieu à hauts risques pour le physique. Mal de dos, courbatures, douleurs musculaires sont souvent le lot quotidien de tous jardiniers. Pourtant, jardiner doit rester avant tout un plaisir. Pour limiter les efforts, il suffit parfois de quelques gestes simples et d’outils adaptés.

  • Cru ou cuit, à la barigoule ou à la romaine, l’artichaut sait se faire apprécier sur nos tables. Mais les jardiniers s’imaginent souvent qu’il est difficile à cultiver. Il n’en est rien ! Le cynara scolymus est même plutôt facile à cultiver dans le potager. Il faut juste ne pas oublier qu’il est frileux et demande un peu de place. Donc mettez tout votre coeur dans la culture de l’artichaut...

  • Démarche, approche, mode de vie, méthode de production, philosophie, concept, pratique agricole ... Les termes sont nombreux pour qualifier la permaculture. Mais qu'est-ce réellement ? Tout amateur éclairé de jardinage, tout écologiste dans l'âme en a entendu parler sans réellement savoir de quoi il s'agit. S'il fallait résumer, on peut définir la permaculture comme le fait de concevoir des cultures mais aussi des lieux de vie autosuffisants, autonomes et durables, dans le respect de l'environnement et des êtres vivants.

  • Un jardin est décoratif toute l’année à condition de planter des arbustes avec une floraison échelonnée. Les floraisons hivernales, ou de tout début de printemps, ont la particularité dans leur grande majorité d’être très parfumées. Alors, ne vous en privez pas !

  • Un peu de couleur au cœur de l’hiver ! Lorsqu’on pense arbre ou arbuste, on a tendance à n’accorder de l’importance qu’au feuillage, à la floraison, à la fructification, bref à ce qui est de l’ordre de l’éphémère. Malheureusement, l’hiver venu, une fois toutes ces parures disparues, le jardin paraîtra bien triste, nu et terne. Alors, misez sur la couleur et choisissez des arbres et arbustes aux écorces décoratives qui flamboieront de mille teintes dans la grisaille hivernale.ère.

  • Les jardiniers ont l'habitude de dire que le compost est l'or noir du jardin tant il est bénéfique pour le sol. Un bon compost c'est assurément de beaux fruits, légumes et fleurs en perspective. Mais qu'est ce qu'au juste que le compost ? Tout simplement un terreau 100 % naturel issu du processus de transformation des déchets organiques produits à la maison et au jardin par l'intervention de micro-organismes. Que vous ayez un petit ou un grand jardin, faire son compost n'est pas si difficile. Mode d'emploi.

  • L’arrivée de l’automne rime irrémédiablement avec la plantation des bulbes qui illumineront le printemps de leurs floraisons. L’idée principale réside dans la mise en terre de variétés de bulbes qui se naturalisent d’eux-mêmes, occupant de plus en plus de place pour finalement former de véritables tapis végétaux colorés.

  • Vous tenez particulièrement à l'un de vos arbustes, vous en avez repéré un chez votre voisin, vous voulez au contraire lui offrir l'un de vos spécimens qui lui plaît tant ? Pensez au bouturage pour multiplier vos arbres et arbustes préférés : c'est simple, pratique et économique. Une activité idéale qui se pratique au coeur de l'été et qui ne demande pas de connaissances extraordinaires. Et en suivant nos quelques conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté.

  • C’est un fait indéniable : le climat se réchauffe. Chaque année, notre pays connaît des périodes de sécheresse voire de canicule. Les ressources en eau sont de plus en plus problématiques, certaines régions appliquant même des restrictions. Avec des conséquences sur nos jardins ! Les jardiniers doivent donc désormais composer avec la nature et choisir des plantes peu gourmandes en eau et adaptées aux régions. Le jardin d’ornement, tout aussi attrayant, n’en deviendra que plus écologique. Petite sélection de plantes résistantes à la chaleur pour chaque climat de France.

  • L'été... le soleil... la plage de Copacabana.... Moment de détente un verre de lait de coco à la main... C'est sûr, vous avez grand besoin de farniente et d'évasion ! Pas les moyens de traverser l'Atlantique, achetez-vous donc un hamac ! Exotisme et repos assurés. En toute quiétude car se sentir en apesanteur, doucement bercé, le dos bien maintenu est bénéfique pour le moral et le corps. C'est même prouvé scientifiquement. Alors, un, deux, trois, siestez...

  • Halte aux idées fausses ! Rétablissons tout de suite la vérité : les plantes carnivores ne mangent pas de viande et elles ne sont pas difficiles à cultiver. Véritables objets de curiosité tant pour les enfants que pour les adultes, les plantes carnivores se veulent des plantes ingénieuses de par les leurres qu'elles ont su développer pour se nourrir. Et elles se débrouilleront seules pour attirer les insectes dont elles ont besoin. De même, si l'on se rapproche au plus près de leurs conditions de vie naturelles, elles se montreront au contraire très faciles à vivre.

  • Ca y est, l’été est là depuis plusieurs semaines, et le soleil a fait son travail ! Vous l’avez bichonné, et votre potager regorge maintenant de beaux légumes bien colorés qui font envie ? Avant de vous lancer dans de délicieux plats d’été, suivez ces quelques conseils pour profiter pleinement de leurs saveurs !

  • Vous avez banni tous les produits chimiques de votre jardin d'agrément ou potager pour revenir à des gestes respectueux de l'environnement. Malheureusement, quelques petites bêtes, insectes ou mammifères, vous gâchent votre plaisir en grignotant quelques feuilles bien tendre, en se montrant envahissantes ou en bourdonnant à vos oreilles le soir venu. Adoptez donc les plantes éco-répulsives qui sauront faire fuir, naturellement, tous ces hôtes malveillants.

  • Créer un joli jardin dépaysant dont on peut profiter sans trop se fatiguer, c’est possible ! Il suffit de bien choisir les éléments que l’on va y mettre pour obtenir un jardin facile à mettre en place, durable, ne demandant que peu d’entretien et qui prolongera les vacances !

  • Le seul énoncé du mot lavande fait remonter des souvenirs des draps brodés sortis des armoires de nos grands-mères, enveloppés de douce effluves, ressurgir des visions de Provence avec ses champs bleus tout bourdonnants d'abeilles. Indéniablement, la lavande symbolise les vacances, le sud de la France. Pourtant, particulièrement rustique, elle pousse dans pratiquement toutes les régions. Et ne demande que très peu de soins si ce n'est une petite taille une fois par an. Alors, faites entrer les parfums de Provence dans votre jardin.

  • Vous venez de vous offrir la piscine de vos rêves mais les travaux de terrassement et remblaiement ont laissé un véritable champ de bataille ou au contraire, vous avez soigné le pourtour de votre piscine et choisi avec soin margelle, salon de jardin et transat mais le fini est un peu trop minéral ? L’heure est venue de penser à la végétalisation des abords de votre piscine qui sera ainsi intégrée au paysage. Le choix des végétaux à implanter doit se faire avec rigueur car les abords d’une piscine sont soumis à des conditions difficiles. Quelques idées pour créer un écrin de verdure autour de ce qui est un véritable lieu de vie et de détente estival pour toute la famille.

  • « Rose puante », « empreinte de pied gauche de Satan »... L'histoire m'a doté de quelques substantifs bien peu valorisants. Sans parler de la mauvaise réputation qui me colle à la gousse. Il semblerait que je fasse fuir vampires et sorcières ! Alors certes, on peut me reprocher de donner mauvaise haleine et ce n'est pas faux. Mais je suis surtout une alliacée qui mérite vraiment d'être connue.

  • Oranger, citronnier, pamplemoussier... Au simple énoncé de ces agrumes nous voilà propulsés sous le chaud climat de la Côte d’Azur. Mais rassurez-vous, que vous habitiez au nord de la France ou sur le littoral atlantique, il y a toujours une solution pour vous enivrer de floraisons suaves et éventuellement vous délecter de fruits gorgés de vitamines. En effet, les agrumes s’adaptent tout aussi bien à la culture en pleine terre qu’en pot.

  • Vous avez un jardin grand comme un mouchoir de poche ou simplement un balcon ou une terrasse ? Les fruitiers nains sont faits pour vous. Car ce n’est pas parce que vous disposez d’un espace réduit qu’il faut vous priver de fruits goûteux et savoureux.

  • On se délecte de ses baies légèrement acidulées et juteuses, à déguster au naturel ou encore transformées en confitures ou gelées. Qu’elle soit en grappes ou à maquereau, la groseille réjouira tous les gourmands. Au jardin, le groseillier se veut un arbuste rustique qui poussera dans toutes les régions de France.

  • Dans la réalisation et l’aménagement d’un bassin extérieur, les plantes aquatiques sont indispensables. Décoratives, elles favorisent l’éco-système en participant à la filtration du bassin et en apportant le gîte et le couvert à toute une faune. Faciles d’entretien, plantées dans le sol ou en paniers, riches de plus de 180 variétés, les plantes aquatiques apporteront cette touche complémentaire pour magnifier votre bassin extérieur.

  • Autrefois appelées « simples », les plantes aromatiques ont toujours eu la faveur des potagers pour leurs valeurs médicinales, mellifères et gustatives. Quel bonheur d’aller cueillir des feuilles de menthe pour parfumer ses fraises, rehausser ses viandes de thym ou la salade d’estragon ! Il est très simple d’avoir toute une variété de plantes aromatiques à portée de main : dans une jardinière sur une fenêtre, au milieu d’une plate-bande fleurie ou au coeur de son potager.

  • Partager une longue soirée d'été avec ses ami(e)s ou sa famille au coeur du jardin, voilà qui est convivial. Siroter un verre et partager un repas l'est encore plus. C'est décidé, vous allez vous équiper pour recevoir au mieux vos convives. Mais une simple visite dans votre jardinerie peut faire naître nombre de dilemmes devant la profusion de possibilités entre les barbecues, planchas et braseros. Que choisir ? Pour quels usages ? Tour d'horizon des plus et des moins de chaque solution.

  • Parce que les plantes ont besoin de soins, VillaVerde propose une gamme de produits adaptée à vos exigences. Que ce soit en terme de désherbage,  de traitements contre les insectes nuisibles ou les maladies, VillaVerde  vous accompagne et vous conseille. Attentif au respect de l’environnement, nous vous proposons une alternative utilisable en agriculture biologique ou respectueuse de l’environnement  dès que cela est possible.

  • Une absence prolongée peut avoir des conséquences sur vos plantes d'intérieur et d'extérieur. Pour leur bien-être, VillaVerde vous expose ici les bons gestes à adopter avant votre départ en vacances.

  • Quand on a une envie d'exotisme, on peut prendre son sac à dos et s'en aller vers des contrées lointaines. Mais les plus casaniers peuvent aussi choisir de s'évader... en cultivant leur jardin. En effet, presque partout en France, on peut créer son petit paradis tropical, sa jungle luxuriante, à la condition de planter des végétaux rustiques dans un environnement propice et suffisamment protégé. Suivez donc nos conseils pour un dépaysement assuré.

  • Du soleil et de l’eau, il ne faut rien de plus pour suffire aux besoins de la courgette. Comme son suffixe l’indique, la courgette est littéralement une jeune courge. Mais vous pouvez aussi l’appeler cucurbita pepo. Prolifique, facile à vivre, et si jolie avec sa touffe dressée et buissonnante de grandes feuilles vertes et de fleurs jaunes, ce légume-fruit fait aisément sa place dans tous les jardins. Peutêtre même un peu trop pour les variétés coureuses...

  • Foin des idées reçues : la carotte n’est pas toujours orange. Elle ne l’était d’ailleurs pas à l’origine. Légume racine, la carotte était blanchâtre car non pigmentée par les rayons du soleil et guère savoureuse. Ce n’est qu’au XVIIe siècle que la carotte orange, riche en carotène, plus douce, plus sucrée que son ancêtre, franchit les frontières des Pays-Bas où elle est née pour envahir nos potagers et assiettes. Aujourd’hui, parce que le consommateur a envie de retrouver des saveurs anciennes et oubliées ou ... carrément nouvelles, la carotte nous en fait voir de toutes les couleurs. En rouge, violet, jaune ou blanc, elle suit la couleur du temps.

  • Facile  à cultiver et à cuisiner et très bonne à la santé, la tomate est le légume le plus consommé en France. Mais la connaissez-vous vraiment ?

  • Au potager, comme en cuisine, il y a des légumes incontournables. Généralement faciles à cultiver, ils sont plébiscités par les jardiniers confirmés comme par les amateurs. Petit horizon de ces légumes aux saveurs du sud qu’il vous faut dans votre potager.

  • Que ce soit par conviction ou par plaisir, vous êtes de plus en plus nombreux à cultiver vos propres légumes.

    Et pour cause ! Les atouts du jardin potager sont nombreux ! S’il permet avant tout de s’assurer de la traçabilité et de la qualité de ce que l’on mange, il est également source d'économies dès les premiers investissements passés.

    Enfin, jardiner a un bénéfice psychologique car il permet de s’isoler du stress et d’accomplir quelque chose par soi même.

  • Pour répondre toujours mieux à vos besoins, VillaVerde lance sa marque VillaVerde Expert. Toute l’expertise et le professionnalisme VillaVerde sont concentrés dans les produits de cette marque.

    De qualité supérieure, ces produits sont, pour vous, la garantie du meilleur rapport qualité-prix.

  • A l’heure du tout électronique, pourquoi ne pas prendre le temps de faire découvrir à vos enfants, ou de redécouvrir vous-même, les joies de créer un herbier ? Petits et grands seront ravis de découvrir, cueillir, coller… le tout en perfectionnant sa connaissance de la nature !

  • Prenez le temps de faire une pause en famille dans votre jardin. Ressourcez-vous en partageant des moments doux de détente et des moments de jeux et de fous rires.

  • Vous aimez jardiner ? Partagez ce passe temps avec vos enfants ! Vous leur communiquerez ainsi votre goût pour le jardin, les éveillerez à la nature et vivrez à coup sûr des moments privilégiés. Pour cela, pas besoin d’un grand jardin,  quelques pots sur un balcon ou sur le rebord de votre fenêtre peuvent suffire.

  • Pas besoin de beaucoup de place pour créer un écrin de verdure ! Un peu d’imagination et quelques astuces et le tour est joué !

  • Quelle que soit la taille de votre balcon ou de votre jardin, il est toujours possible de lui donner du charme en jouant sur ses particularités.

  • VillaVerde vous guide pour créer votre support végétal. Suivez notre pas à pas, c’est rapide et facile ! 

  • Tout comme votre intérieur, votre jardin reflète votre style et votre personnalité. Laissez-vous guider par votre imagination pour concevoir des espaces qui vous ressemblent !

  • Dîners en terrasse, siestes à l’ombre… Durant les prochains mois, votre extérieur va devenir un lieu de vie à part entière. Comme pour votre intérieur, la décoration fait la différence !

  • Avec le réveil de la nature, le printemps est la période de plus grosse activité pour tout jardinier.

  • C’est le printemps ! Vous avez hâte de profiter de votre extérieur à nouveau. Avant de lézarder, voici quelques conseils pour lui redonner tout son charme grâce à un grand nettoyage de printemps.

  • Autrefois très répandus dans les "jardins de curé", les Cœurs de Marie sauront trouver leur place dans nos parterres fleuris, voire même en pot ou en jardinière sur nos terrasses. Avec leur charme délicieusement suranné, le petit look romantique de leurs fleurs en forme de cœur, roses, blanches ou rouges et l'élégance de leur port, les Cœurs de Marie présentent aussi l'avantage d'être des plantes vivaces faciles à vivre et à entretenir, mais aussi rustiques adaptées à tous les climats de France. Bref, elles sauront vous ouvrir leur cœur dès le début du printemps.

  • Vous aimez l'authenticité, vous n'aspirez qu'à passer de longues soirées conviviales sur la terrasse ou dans le jardin avec votre famille et vos ami(e)s réunis autour d'une grande table. Vous voulez recréer chez vous cette ambiance de maison de vacances à la mer ou à la montagne. Adoptez donc le style « campagne estivale » pour prolonger à l'extérieur les belles soirées d'été.

  • La grisaille hivernale a fait place au soleil. Vous n'avez qu'une idée en tête, retrouver votre terrasse ou lézarder au bord de la piscine. Alors donnez du peps à votre extérieur en adoptant le style « pool party ».

  • Il est doux l'été de prolonger les soirées en extérieur. Mais un jardin agréable à vivre se doit d'être mis en lumière. Exit les systèmes électriques difficiles à mettre en place et trop coûteux ! Il existe aujourd'hui une multitude de solutions d'éclairage qui ne requiert aucun branchement.

  • Alors certes, votre terrain pentu vous désole ! Conscient de la pénibilité des conditions d'entretien de ce bout de terre, vous ne savez qu'en faire ? Voici quelques conseils pour faire de ce relief à priori handicapant, un atout. En effet, la déclivité du sol peut être un environnement propice à la culture de certaines plantes tout en présentant des avantages esthétiques indéniables.

  • Depuis quelques années, le topinambour revient en grâce dans les petits plats concoctés par les grands chefs. L'occasion de (re)découvrir un légume ancien qui mérite qu'on passe outre les images de rationnement et de privations qui lui sont accolées. Nombreux sont les atouts de ce légume que les jardiniers ont tout intérêt à réintégrer au sein de leur potager. Rustique, facile à cultiver, peu exigeant, bon pour la santé... le topinambour fait un retour en force dans nos jardins et nos assiettes.

  • En complément d'un mur ou d'un grillage, la haie apporte un charme certain, un côté « nature » à toute propriété. Alors bien sûr, on peut choisir la haie taillée, rectiligne, composée de troènes et autres thuyas, peu esthétique et qui demandera surtout beaucoup de travail. Pourquoi ne pas plutôt opter pour une haie libre, fleurie, qui vous enchantera, par son feuillage persistant toute l'année, par ses fleurs au printemps, par ses baies à l'automne et en hiver et qui multipliera les atouts ?

  • Que ce soit pour favoriser la mise à fruits des arbres fruitiers, assurer une belle floraison des arbustes d'ornement, donner une forme raisonnable aux arbres ou haies, voire même pour fignoler la tonte du gazon, posséder le bon outil adapté à chaque usage est primordial.

  • L'hiver au jardin peut paraître triste. Pourtant, la plantation de quelques arbustes à fructification hivernale pourra parer la morte saison de couleurs éclatantes. Rouges, violettes, blanches ou jaunes, les baies feront exploser un feu d'artifice dans la grisaille. Et, outre l'aspect esthétique, ces arbustes se révéleront être de véritables garde-manger pour les oiseaux.

  • Milieu vivant, support et source de nourriture pour les plantes, le sol est complexe physiquement et chimiquement parlant. Le jardinier doit donc apprendre à connaître le sol avec lequel il va devoir composer. Inutile de chercher à le modifier, mieux vaut adapter les plantations à la nature de la terre.

  • Cette magnifique plante à rhizomes, également appelée rose de Noël, fleurit au cœur de l'hiver. De novembre à mai, suivant les espèces, il se dote de sépales (et non pétales) de couleurs extraordinaires, allant du blanc au rose, en passant par le vert ou le pourpre. C'est également une plante particulièrement robuste qui peut résister à des – 25 °C.

  • L'eau est un bien qui se raréfie, on le sait. Pourtant, elle est indispensable au jardin et au potager. Pour faire des économies et dans le même temps un geste pour la planète, l'idéal est de récupérer l'eau de pluie, une eau douce appréciée des légumes. Un investissement minimum suffira.

  • Votre pelouse, vos plates-bandes, votre potager, vous y tenez. Les étés se réchauffent, il faut arroser. Et, dans le même temps, vous êtes conscient que l'eau devient une denrée rare qu'il faut économiser. Tour d'horizon des outils et techniques d'arrosage les plus efficaces.

  • Pour varier les plaisirs, on peut varier les pots. Aujourd'hui, les jardineries proposent de vastes gammes pour tous les usages et à tous les prix. Alors, ne tournons pas autour du pot...

  • Le froid arrive et l'éventualité de perdre les plantes qui ont égayé votre été vous fait mal au cœur ! C'est décidé, vous allez acquérir une serre, véritable annexe du jardin qui va vous permettre d'obtenir un micro-climat. Les possibilités étant nombreuses, voici quelques conseils pour faire le bon choix suivant vos besoins et surtout votre budget.

  • Vous en avez assez de voir traîner le salon de jardin, le barbecue, la tondeuse, le petit outillage... C'est décidé, vous allez acquérir un abri de jardin. Or, le choix est vaste, les possibilités nombreuses pour satisfaire tous les besoins et les envies. Quant au montage, il se fait en un temps-record.

  • L'association de cultures, également appelée compagnonnage, peut être bénéfique pour votre potager. En effet, faire voisiner sur la même ligne, ou dans un espace proche, des espèces différentes peut s'avérer utile pour éloigner certains insectes ou enrichir le sol. Mais attention, certaines espèces ne s'apprécient pas. Explications :

  • Vous prodiguez tous les soins nécessaires à votre jardin. Pourtant, vos végétaux dépérissent, se couvrent de taches, pourrissent... Peut-être sont-ils atteints, comme tous êtres vivants, d'une maladie quelconque ? Il est temps d'agir au risque de voir vos récoltes compromises.

  • Ils sont là, tapis dans le sol ou cachés sous une feuille, invisibles ou faisant leurs basses œuvres la nuit. La plupart du temps, on détecte leur présence à la vue des dégâts qu'ils occasionnent au potager. Insectes ou petits mammifères, ils sont les ennemis jurés du jardinier. Comment chasser les nuisibles du jardin et du potager ? VillaVerde vous propose de le découvrir dans ce nouvel article.

  • Dans le potager, dans le jardin d'agrément, dans les allées, elles sont partout, grignotant un peu plus de terrain chaque jour. Elles, ce sont les mauvaises herbes, ces fameuses adventices qui pourrissent la vie de tout bon jardinier. Pourtant, s'en débarrasser sans bouleverser l'équilibre du sol et de la faune, n'est pas si difficile que ça. Voici quelques conseils.

  • Rares sont les vergers exempts de toutes maladies fongiques ou bactériennes, attaques de ravageurs ou micro organismes phytopatogènes. Une identification précoce des symptômes permettra de limiter les dégâts. Une surveillance attentive et régulière des arbres s'impose donc tout comme l'administration de traitements préventifs. Car ne dit-on pas : il faut mieux prévenir que guérir ?

  • Tailler ses arbres fruitiers c'est leur assurer vigueur et productivité. En travaillant sur la disposition des branches et les courants de sève, on permet ainsi à l'arbre de trouver son équilibre et d'avoir un meilleur rendement. Mais la taille peut paraître difficile à mettre en œuvre pour certains.

  • On pourrait s'imaginer que l'hiver est synonyme de répit pour le jardinier, propriétaire d'un petit verger ou de quelques arbres fruitiers. Point du tout ! C'est au contraire une période propice car les arbres sont en « repos végétatif » de décembre à février-mars. Votre verger mérite donc tous vos soins qui seront la garantie d'une bonne santé et d'abondantes récoltes.

  • Alors certes l'éclaircissage de votre arbre fruitier risque de vous briser le cœur. Mais c'est une opération nécessaire et indispensable pour obtenir de beaux fruits goûteux à souhait et bien calibrés. Tout en soulageant votre arbre qui ne s'en sentira que mieux !

  • Vous vous délectez de ses beaux fruits depuis de longues années mais votre arbre commence à montrer des signes de vieillesse. Le jardin de vos voisins, grands-parents, amis renferme une extraordinaire variété dont tout le monde a oublié le nom. Et si vous tentiez le bouturage de ces arbres fruitiers pour reproduire à l'identique cette espèce que vous aimez tant ?

  • Légume d'automne par excellence, le potimarron est reconnaissable à ses fruits volumineux en forme de poire ou de toupie qui oscillent entre l'orange foncé et le rouge brique.

    Originaire du Japon, il n'est arrivé dans nos potagers que récemment. Le potimarron est apprécié pour sa saveur légèrement sucrée, proche de la purée de châtaignes, et sa teneur en vitamine A, acides aminés, acides gras insaturés et sucre naturel.

    Alors pourquoi ne pas se lancer dans sa culture ?

  • Votre jardin va entrer en hivernation, votre bassin aussi. Quelques préparatifs ainsi qu’une maintenance s’imposent afin que votre bassin reparte au printemps.

  • Vous êtes amateurs de pommes craquantes et de poires juteuses. Pourquoi ne pas planter un pommier ou un poirier ? L’automne est la saison idéale pour les mettre en terre. Mais devant la multitude de variétés, difficile de faire un choix. Au-delà de la nature du sol, du climat de votre région, de l’espace disponible et de la saveur des fruits, la saison de maturation et la faculté de conservation de la production peuvent être des critères de sélection. Petit tour d’horizon des principales variétés par rapport à la durée de conservation.

  • Imaginez le doux bruissement du vent dans le feuillage d’un bambou, ses cannes se balançant doucement au gré du moindre souffle... Originaire d’Asie, cette plante de la famille des graminées évoque la sérénité et la noblesse du jardin japonais. Végétal exubérant au feuillage permanent et au port compact, le bambou apporte une touche d’exotisme discret à n’importe quel jardin. Mais pour limiter sa croissance fulgurante, il faudra veiller au choix des variétés et prendre quelques précautions. Au fil des saisons, même sous les températures les plus basses, il fera de votre jardin un décor zen et une invitation à la détente.

  • Les beaux jours pointent leur nez, vous avez envie de nature et besoin d’espace ? Prenez donc la clé des champs et allez déjeuner sur l’herbe. Au parc municipal, à la plage, à la campagne au bord d’une rivière chantante, le pique-nique est aussi l’occasion de réunir famille et amis autour d’un moment qui se veut convivial. Pour autant, n’en négligez pas la préparation, le pique-nique peut avoir de l’allure et allier art de vivre et gourmandise.

  • Avoir la main verte n’est pas l’apanage de tous, et certains sont plus habiles de leurs mains sur un écran qu’avec leurs plantes vertes ou dans leur potager... Mais que les geeks écolos se rassurent, des fabricants rivalisent d’ingéniosité pour proposer des objets connectés destinés à nous assister dans l’entretien de notre potager ou de nos plantes d’intérieur. ces objets connectés peuvent, par une technologie avancée, nous faciliter la vie en nous faisant gagner du temps et de l’énergie, et accessoirement nous faire réaliser des économies d’eau.

  • Même sans jardin, vous pouvez rêver de plantes aquatiques, de doux clapotis ou du joyeux fracas d’une cascade !
    Jouer avec l’eau est un luxe tout à fait accessible grâce au bassin aquatique pour balcon et terrasse.

  • Bien aménagé, le bassin représente un véritable pôle d’attraction pour les petits comme pour les grands.
    Mais pour que ce jardin aquatique soit un écosystème parfait, il est nécessaire de penser dès le départ à son entretien et en particulier au système de filtration que vous souhaitez utiliser. Petit conseils sur l'entretien de votre bassin.

  • Créer son propre bassin, c’est recréer un biotope, faire épanouir une faune et une flore aquatique.
    Mais cela ne s’improvise pas ! Alors avec un peu de technique, du matériel fiable et fonctionnel, le bassin est une réalisation à portée de tous.

  • L’été revenu, on aspire à profiter de la vie au grand air, dans son jardin, sur sa terrasse ou son balcon. Une vie au grand air synonyme de soleil dont on connaît les bienfaits des rayons UV mais aussi le danger. Depuis quelques années, pour se jouer de l’ombre et de la lumière, la gamme de produits d’ombrage s’est très largement développée. Si le simple parasol droit a encore ses adeptes, aujourd’hui, on peut opter pour des modèles déportés, à double pente, de balcon, mais également pour les voiles d’ombrage ou les tonnelles. Et si les critères de protection et de durabilité restent essentiels, reste à chacun de jouer avec les formes, les couleurs et les motifs pour apporter élégance et charme à son extérieur.

  • Quelle doit être la fréquence de tonte ? Que faire des rognures ? Quand faut-il arroser sa pelouse ? Quel est le meilleur moment de la journée pour arroser ? VillaVerde répond à toutes vos questions.

  • Notre guide printemps / été pour le jardin, le potager, le balcon, la terrasse et même la maison ! Retrouvez toutes les astuces jardinage de VillaVerde.

  • Depuis quelques années, la plancha devient un outil de cuisson très tendance.

    Notre vieux barbecue, roi de l’été, voit son trône vaciller. Entre la technique espagnole ancestrale, remise au goût du jour dans les bars à tapas et notre barbecue traditionnel, la guerre est déclarée. Et pourtant les deux sont complémentaires et peuvent cohabiter.

    Démonstration...

  • Pour tous les gourmands ou les cuisiniers, quoi de meilleur que d’ajouter à son plat des herbes aromatiques pour donner la touche finale. Et si, en plus, elles viennent de votre jardin, le plaisir n’en sera que plus grand.
    Mais en dehors des classiques persil, ciboulette ou thym... difficile de faire son choix et de savoir quoi planter. Voici quelques pistes pour vous permettre d'y voir plus clair.

  • Les fraises mûrissent près du sol et risquent d’être souillées lors des arrosages, d’une forte pluie... voire grignotées par les limaces et les escargots.
    Couvrir le sol avec un paillage évitera ces désagréments tout en conservant la terre humide plus longtemps et en gênant la repousse des mauvaises herbes.

  • Ce massif à l’apparente simplicité s’accorde très bien avec le cadre champêtre d’une maison de campagne. Il mêle la fantaisie d’arbustes exubérants, cornouillers, hydrangéas et la rigueur d’une bordure haute d’ifs taillés.

  • Il est temps de penser aux floraisons printanières et de réaliser les plantations nécessaires dans votre jardin.
    Les bulbes à fleurs vous offrent une belle palette de floraisons colorées et de plantes faciles à vivre. Ici, narcisses, tulipes et nivéoles assurent le show !

  • Le mélange de fougères aux frondes légères et d’arbustes persistants sculptés en topiaire, le tout inclus dans un jeu de broderies de buis taillé est assez réussi. Boules, cônes et cubes semblent animés de vie lorsque le vent fait onduler les fougères.
    L’éventuelle monotonie de ce camaïeu de verts est balayée par l’association des silhouettes libres et taillées. Beau en toutes saisons, ce style de massif est parfait aux abords de la maison.

  • Dans ce jardin clos (*), les hauts murs de pierre délimitent des chambres de verdure où sont cultivés ici des fleurs à bouquets, là des légumes, ailleurs encore des framboisiers et autres fruits rouges. Chaque enclos est bordé de fleurs comme ici. Les soucis en bande large jouent les bordures. Les soleils vivaces, les tournesols et les asters, pas encore fleuris, font haie masquant au promeneur les cultures de l’enclos. Deux touffes d’oenothères symétriques de part et d’autre de l’allée marquent le passage d’un enclos à l’autre. Cet écrin fleuri est une bonne façon de donner de l’intimité et du charme à une allée rectiligne comme celle-ci. C'est ce que l'on appelle une haie d'honneur.

    (*) Parc de Canon à Mézidon (Calvados)

  • C'est la rentrée ! Et si vous changiez le décor de vos fenêtres avec des végétaux qui resteront décoratifs en automne et même durant l’hiver ?
    Des fleurs qui n'ont pas peur du froid, des baies colorées qui attirent les regards (et les oiseaux !), des feuillages persistants colorés ou panachés comme écrin, l'idéal pour fleurir.

  • Gaillarde et coréopsis sont très gais dans les associations de fleurs estivales. Sous le soleil, leur jaune d’or et leur rouge pourpré resplendissent. Faciles à vivre, elles fleuriront tout l’été avec générosité.

  • Les graminées et les persicaires donnent un aspect sauvage à cette plate-bande que vient réveiller le jaune d’or des rudbeckias. Elle est décorative été comme hiver. Les graminées géantes peuvent faire office de séparation végétale entre deux parties du jardin ou vous abriter des voisins sans vous enfermer.

  • Le géranium lierre s’offre un coup de jeune avec cet écrin : un coussin d’alysses blanches, qui diffusent aux alentours leur parfum de miel tout l’été, et les tiges souples fleuries d’une ciboulette qui ne rechignera pas à vous offrir quelques brins pour la salade.

  • Vous aimez les rocailles sans avoir de place pour en planter une ? Optez pour la version « mini » : la culture en auge (en pierre naturelle ou reconstituée) ! La faible profondeur du contenant convient très bien à ces plantes miniatures, habituées à pousser entre les rochers.

  • Lupins, iris, oreilles d’ours et thym adorent la chaleur et se rient de la sécheresse. Il n’y a pas meilleure place pour eux qu’au pied d‘un mur orienté vers le Sud.
    En fleurs en même temps, ils constituent un massif à la floraison spectaculaire pendant deux mois.

  • Pour apporter un peu d’exotisme au potager, il n’est pas nécessaire de se lancer dans la culture – ardue sous nos latitudes – des légumes exotiques.
    Cette sensation d’exotisme sera au rendez-vous si vous regroupez des plantes géantes, rappelant l’exubérance tropicale. Et ça, nous en avons quelques-unes comme les maïs, fenouils et haricots d’Espagne...
    Les formes arrondies, comme cette disposition en cercles concentriques, accentuent la sensation de fouillis exotique.

  • Tout l’été, les arums bien nourris sur un rebord de fenêtre, au coin d’une terrasse, vous offriront un bouquet « longue durée ».
    Les volutes d’argent et les teintes roussies des feuilles d’heuchères leur feront un bel écrin et prolongeront le décor toute l’année.

  • Pour accompagner la floraison des pommiers, tulipes et narcisses entrent dans le rang avec éclat. Osez des couleurs vives et gaies et un mélange de fleurs bulbeuses qui vous offrira une floraison longue pour réveiller le jardin au printemps !

  • Des roses pour fleurir le jardin longtemps, il n’y a pas mieux. Dans un écrin de fleurs vivaces, elles constitueront un massif fleuri près de 6 mois par an avec très peu d’entretien.

  • On pense trop souvent – à tort ! - que rien ne pousse à la base des grands arbres. Ce massif attractif, même en hiver, vous prouve le contraire. Son installation exige juste un peu de délicatesse afin de ne pas endommager les racines de l’arbre.

  • Vous souhaitez avoir des fleurs très spectaculaires à moindre coût ? Planter une amaryllis peut être une solution ! En effet, les bulbes d’amaryllis sont moins onéreux que les amaryllis que l’on peut acquérir déjà poussées en pot, et il refleuriront chaque année.

  • Les narcisses, tulipes, jacinthes... forcés peuvent fleurir dès Noël. On peut ainsi se donner un avant-goût du printemps en plein hiver. Les bulbes à floraison printanière arborent des couleurs et des corolles délicates, raffinées, idéales pour le décor intérieur d’hiver.

  • Vous avez envie d'une suspension fleurie de l’automne à mars qui changera d’aspect au fur et à mesure que les saisons s’égrènent ? En plantant dès le début de l’automne, vous pourrez avoir des fleurs dès le début du printemps.

  • Le tas de compost permet de recycler les déchets organiques, c’est-à-dire en provenance des végétaux ou des animaux, mais il ne faut pas confondre compost et poubelle.
    Rien de bien compliqué, nous vous expliquons ici toutes les étapes clés pour installer un compost dans votre jardin.

  • La mâche est la parfaite petite salade d'hiver.
    Elle permet de prolonger les récoltes et de récolter des salades même en hiver.
    Mais elle permet également de protéger votre potager : la terre du potager non cultivée en hiver pourrait subir les méfaits des fortes pluies qui emmènent les éléments fertilisants de la terre en profondeur, là où les légumes ne vont pas les chercher.

  • Potager, massifs de fleurs et plantes en pot apprécient fortement l’arrosage goutte-à-goutte. Il permet d’arroser sans gaspiller en apportant l’eau au pied des plantes (les pertes par évaporation sont réduites), en quantités limitées (au plus près des besoins de la plante).

  • Les haricots grimpants que l’on appelle aussi plus communément dans le jargon des jardiniers « haricots à ramer », et les haricots d’Espagne aux longs haricots plats, ont l’avantage de ne pas vous obliger à vous baisser pour récolter.
    Vous avez le choix entre des mangetouts à ramer et des haricots à écosser à ramer ; des haricots verts, jaune d’or (appelé « haricot beurre »), violets ou tigrés... En mélange, c’est plus joli surtout que les fleurs sont aussi diversement colorées.

  • Comment planter un rhododendron ? Quelle variété choisir ? Quel matériel utiliser ? Nous répondons à toutes vos questions.

  • Jeter, c’est polluer. Recycler, c’est faire un geste pour la nature. Voici une idée de récup' facile à mettre en œuvre pour débuter dans le recyclage au jardin : une suspension fleurie personnalisée et originale.

  • Les plantes vivaces en place depuis plusieurs années se touchent les unes les autres et ne peuvent plus s’étaler. Quand les plantes sont ainsi trop serrées, les floraisons sont moins abondantes et les fleurs moins spectaculaires.
    La division réduit le volume des plantes et stimule de nouveau leur croissance. On dit qu’elles sont rajeunies !

  • La pomme de terre est l'un des légumes les plus cultivés. De par l’étendue des plats que l’on peut cuisiner avec, de par son goût mais aussi de par la facilité de sa culture et de sa récolte.
    Découvrez nos conseils pour planter vos pommes de terre.

  • Votre sol, c’est de la terre, de l’air, de l’eau, des vers de terre et d’innombrables micro-organismes qui entretiennent la fertilité (disponibilité des nutriments pour les racines).
    Sa préparation consiste à influer sur la proportion de ces composantes pour le rendre plus propice à la croissance des végétaux que vous souhaitez planter. C’est de la terre de votre jardin que les plantes puisent eau et nourriture.

  • L’élagage est la taille des grands arbres : en supprimant des branches, l’arbre est soulagé en encombrement et en poids. Cela lui permet « de mieux respirer », de se solidifier et d’éviter ainsi que des branches ne se cassent.

  • Vous souhaitez planter des arbres déjà fleuris ? Retrouvez tous nos conseils pour réussir votre plantation.

  • Vous souhaitez égayer votre jardin avec des touches colorées ? Pensez aux jardinières d’été. Vous pouvez associer de nombreuses plantes, jouer sur les contenants et vous amuser à mélanger certaines variétés.

  • Retrouvez tous nos conseils pour planter un arbre ou un arbuste fruitier : choisissez celui qui vous fait envie et vous n’aurez plus qu’à lui trouver une place dans votre jardin.

  • À l’automne, on pense souvent à tort qu’il n’est pas nécessaire de s’occuper de ses pots et jardinières. En effet, s’ils ne sont pas cultivés pendant l’hiver, surtout ceux en terre cuite, vos contenants résistent mieux au gel s’ils sont vides.
    Quelques astuces à connaître, une bonne brosse et vos contenants seront en forme pour le printemps prochain.

  • Simple à cultiver, les variétés existantes vous proposent un large choix pour trouver le pois qui saura ravir votre palais. Les conditions principales de réussite sont de l’eau et de la lumière.

  • L’ail est un condiment très apprécié pour la cuisine mais on lui prête également de nombreuses vertus pour la santé. Ne nécessitant pas beaucoup d’entretien, il est simple à cultiver. Mais savez-vous qu’il existe différentes variétés d’ail, qui ne se plantent pas aux mêmes saisons ?

  • Selon les espèces, les haies n’évoluent pas de la même manière. Certaines poussent plus vite que d'autres.
    Il est indispensable d’être rigoureux dans la taille de vos haies pour obtenir un résultat homogène, régulier et élégant. Peu importe l’espèce de votre jardin, avec quelques bons outils et des gestes réguliers, vous obtiendrez sans aucun doute un résultat dont vous serez ravis.

  • Pour pouvoir réaliser de belles salades cet été avec vos tomates, il est primordial de bien s’en occuper. L’entretien passe par une taille au bon moment. Il existe différentes méthodes, venez les découvrir !

  • L’été a apporté son lot de bons moments passés autour du salon de jardin. L’automne approchant, c’est la fin des soirées barbecue et des siestes en plein air.
    Il est temps d’entretenir et de remiser le mobilier de jardin exposé tout l’été aux intempéries, aux rayons du soleil, au vent et aux fientes d’oiseaux. Des effets dévastateurs auxquels on peut remédier par des gestes simples, garants de longévité et d’éclat conservé au fil des saisons.

  • Le tuteurage est nécessaire sur certaines plantes. Cependant, il peut vite devenir disgracieux au milieu de vos fleurs et vos massifs.
    Mais ce n’est pas une fatalité : il existe des solutions pour un tuteurage discret, voire même décoratif.

  • Les iris hybrides de jardin ou Iris barbata, appelés aussi Iris germanica, sont des iris à rhizomes : ils possèdent une tige souterraine charnue « à réserves ». Très faciles de culture, offrant de nombreuses couleurs, ils fleuriront votre jardin de manière spectaculaire.

  • On pense souvent, à tort, que l’hiver est la période creuse du jardinage. En effet, il existe de nombreux gestes que l’on peut effectuer à cette saison, qui renforcent l’état de santé de nos arbres et arbustes.

  • Certaines variétés de fleurs et de légumes sont frileuses et ne pourraient être semées qu’en fin de printemps. Il est trop tard pour les voir bien fleurir ou produire sous nos climats. C’est le cas, par exemple, des aubergines, piments, poivrons, tomates, géraniums, impatiens, bégonias annuels, héliotropes...
    Découvrez nos astuces pour les semer en avance !

  • Vous êtes envieux des magnifiques massifs d’hortensias mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?
    Il faut savoir que le bouturage d’un hortensia est simple à réaliser. Rapide et à moindre coût, lancez-vous et vous obtiendrez certainement des hortensias dès l’été prochain !

  • C’est bientôt Noël ! Quelle joie d’aller choisir son sapin, de penser aux nouvelles décorations, de réfléchir aux cadeaux. C’est une période que l’on aimerait toujours prolonger.
    Mais avez-vous déjà pensé à planter votre sapin de Noel ? Un petit geste pour d’éternels souvenirs ! Faites-le à plusieurs, c’est tellement mieux !

  • Vous souhaitez semer un nouveau gazon, mais vous ne savez pas comment faire, par quoi commencer, ni quel type de gazon choisir ? Retrouvez nos conseils de professionnels.

  • Selon la variété de bulbes que vous choisissez, la plantation se fait à l’automne ou au printemps. Quelle variété choisir pour être sûr d’avoir un jardin fleuri au printemps ? Comment faut-il les planter ? En pot ou au jardin ? Quelques conseils pour obtenir des jolies couleurs au printemps.

  • Roses, rouges, blanches, les roses sont les fleurs privilégiées de nombreuses occasions. Elles offrent un parfum délicieux et subtil. Il en existe de très nombreuses variétés, de quoi ravir chacun d’entre nous.
    Cependant, la plantation de rosiers nécessite certains gestes qu’il faut connaître.

  • Dans ce jardin (Ferme de Bois Richeux à Pierres–Maintenon en Eure-et-Loir), légumes et herbes aromatiques sont cultivés en carrés bien bordés à la mode médiévale.
    Afin d’éviter un classicisme monotone, le style des bordures varie, de l’osier tressé aux pavés anciens ou au buis taillé.
    La conception en carré bien ordonné permet de réaliser un jardin d’herbes aromatiques élégant avec presque rien : des plantes, des pavés, un carré bien dessiné...

  • Vous souhaitez conserver les légumes le plus longtemps possible : des méthodes de conservation en extérieur existent.

  • Quoi de mieux que l’eau pour animer votre univers végétal ? Une richesse de formes, une flore très variée, une faune colorée, mille possibilités de compositions, c’est ce qui fait son intérêt.
    Au jardin ou au balcon, avec un bassin un monde passionnant s’ouvre à vous !

  • Le dahlia fait partie des fleurs à bulbes. Il existe de nombreuses variétés qui proposent des fleurs de couleurs variées.
    Lors de sa plantation, quelques gestes sont à connaître pour obtenir de magnifiques fleurs lors de la floraison.

  • Le paillage est à fonctions multiples. On ne le dit pas assez.
    Certes, il permet de réduire la fréquence des arrosages en été, mais ce n’est pas tout ! Sa présence empêche les mauvaises herbes de pousser.
    Même en cas de sécheresse importante, il ne se forme pas de croûte à la surface de la terre qui empêche l’eau de pénétrer en profondeur. Donc les binages sont inutiles.
    Et quand il est organique, il enrichit le sol et améliore sa structure.

  • Une mare naturelle, un bassin artificiel, c’est le lieu où implanter une végétation qui va vite devenir luxuriante car elle ne manquera jamais d’eau ! Cette végétation abondante encouragera l’installation de toute une faune sauvage utile pour votre jardin. Couvrez au maximum un tiers de la surface de l’eau avec des plantes afin de laisser lumière et oxygène pénétrer en profondeur.

  • Depuis quelques années, les printemps sont particulièrement secs et la sécheresse estivale très rude pour le jardin. Nous connaissons également parfois des périodes de restrictions d’arrosage qui menacent nos végétaux.
    Voici les gestes qui peuvent vous aider à faire face à ces situations.

  • Les grands froids vont arriver. Si nous pensons à nous habiller chaudement, il en va de même pour nos plantes. Il est important de les protéger du froid afin de préserver leur floraison pour les saisons suivantes.

  • Quand et comment semer des plants de laitue ? Vous allez tout savoir...

  • Après l'hiver, votre jardin n'est sans doute plus au meilleur de sa forme. Découvrez quelques règles simples à respecter pour rénover votre pelouse et ainsi obtenir un superbe gazon.

  • Les fleurs bisannuelles, vous les connaissez bien. Ce sont les pâquerettes, pensées, myosotis, giroflées, primevères qui enchantent nos printemps.
    On les appelle ainsi car elles se développent sur deux années calendaires.
    Semées en été, elles développent une rosette de feuilles avant l’hiver. Elles ne fleuriront qu’au printemps prochain.

  • Pas facile de choisir parmi les 600 variétés de fraises répertoriées ! Le jardinier averti saura tenir compte de la nature de sa terre, du climat, du terroir avant de se procurer ses plants.
    D'autres critères peuvent entrer en jeu pour affiner son choix : la productivité ou la rusticité des plants, mais aussi le taux de sucre ou le degré d'acidité du fruit, sa forme ou sa couleur...
    On peut également choisir ses fraisiers suivant l'usage que l'on veut en faire : fruits à déguster nature, confiture, pâtisserie, congélation...

  • Parmi les fruits rouges, la fraise est la plus appréciée des jardiniers. Que cela soit pour la déguster en confiture, en pâtisserie ou tout simplement en fruit, elle permet de varier les plaisirs.
    Si elle ravit tous les gourmands, il y a quelques règles à connaître sur la façon de les planter et sur les variétés existantes.

les-fiches-conseils-de-bastien