VillaVerde
Accueil

Insectes Choc au pyrèthre végétal Étui 100 ml

Insectes Choc au pyrèthre végétal



Insectes Choc au pyrèthre végétal Étui 100 ml
Précaution d'emploi Utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit et respecter strictement les usages, doses, conditions et précautions d'emploi. Emploi autorisé dans les jardi
Type de traitement Insecticide
Type d'insecte Polyvalent
Période d'utilisation ideale - - mars avril mai juin juillet août septembre octobre - -
Mode d'action Foliaire
Contenance 100 ml
Quick fds Oui
Plantes à traiter Arbres, Arbres fruitiers, Plantes fleuries, Plantes potagères
Produits de soin des plantes Insecticides
Type de soin Solutions insectes et parasites
Dose 6 ml pour 1 L d'eau / 10 m²
Composition Nom homologué : Badineb® Bio Jardin. AMM n°9300111 Lodi (35390 Rennes). Composition : Pyréthrines 20g/L. Classement : Xn-Nocif, N-Dangereux pour l'environnement. Dangereux, respecter les précautions d'emploi. Produit utilisable en agriculture biologique.
Marque Solabiol
Composition Nom homologué : Badineb® Bio Jardin. AMM n°9300111 Lodi (35390 Rennes). Composition : Pyréthrines 20g/L. Classement : Xn-Nocif, N-Dangereux pour l'environnement. Dangereux, respecter les précautions d'emploi. Produit utilisable en agriculture biologique.
Produit utilisable en agriculture biologique Oui
Culture Fruitiers, légumes, arbres et arbustes d'ornement, fleurs
Formulation Liquide à diluer
Nom d'homologation Badineb® Bio Jardin.
Numéro d'homologation 9300111.0000
Traitement Curatif
Conditionnement Etui
Précaution d'emploi Traiter en mouillant les 2 faces des feuilles. Renouveler l'application au bout d'une semaine.
Fabrication française Oui

Plus de vues

Rares sont les vergers exempts de toutes maladies fongiques ou bactériennes, attaques de ravageurs ou micro organismes phytopatogènes. Une identification précoce des symptômes permettra de limiter les dégâts. Une surveillance attentive et régulière des arbres s'impose donc tout comme l'administration de traitements préventifs. Car ne dit-on pas : il faut mieux prévenir que guérir ?