Nos conseils

La Carpe Koï

Mutant de notre carpe commune, cette espèce d’origine japonaise a fait l’objet d’une sélection progressive au cours des siècles. Il existe un grand nombre de variétés dans la couleur, la répartition et la forme des tâches, ainsi que dans l’éclat métallique de leurs écailles. À découvrir absolument !

Qui est-elle ?

carpe-koi

 

 

 

Le patron de coloration des Koï est très varié et fait l’objet de véritable collection chez les passionnés. Chaque couleur ou motif est codifié avec une terminologie qui ne laisse aucun doute sur l’origine Japonaise de ce poisson.

 

 

 

 

Comment s'en occuper ?

Son lieu de vie

Les carpes Koï ne doivent être maintenues qu’en extérieur, dans des bassins aménagés ou des étangs.
En effet, elles sont incapables de survivre en aquarium sur le long terme, puisqu’il faut prévoir environ un mètre cube d’eau pour une carpe koï adulte qui peut mesurer jusqu’à 1 mètre et vivre plusieurs dizaines d’années.

Pour la forme du bassin, préférez les bassins à formes régulières (rond, ovale, carré, rectangle), sans enclave, ni rétrécissement trop important, équipé d’un bac de filtration, une pompe et un bulleur, afin de permettre une bonne circulation de l’eau et éviter ainsi des zones mal oxygénées et mal filtrées.

carpe-koi-alimentation

Son alimentation

Ce poisson à croissance rapide est très vorace surtout en été lorsque la température du bassin augmente, il n’hésitera pas alors à déterrer les plantes mal protégées pour se nourrir des jeunes pousses. Il est donc préférable pour assurer une croissance homogène d’apporter régulièrement un complément de nourriture du printemps à l’automne.
Lorsque la température descend sous la barre des 6 °C, les carpes cessent pratiquement de s’alimenter et entrent dans une phase de semi hibernation qui peut durer tout l’hiver. Elles se cachent alors au fond du bassin, presque enfoncées dans la vase, afin de se protéger du froid. Si parfois vous les voyez à la surface, ce n'est que pour venir faire le plein d'oxygène.

carpe-koi-banc

Son caractère

Les carpes Koïs sont essentiellement végétariennes, ce qui explique leur caractère tranquille et grégaire. La cohabitation avec d’autres espèces de poissons ne pose donc aucun problème. Elles restent souvent regroupées en bancs et effectuent ensemble des allers-retours entre leurs lieux de repos et d’alimentation.

La Carpe Koï