Nos conseils

Le Rat

Longtemps le rat, ou Rattus norvegicus, a été méprisé, chassé, ... mais depuis les années 80 ce petit animal s’impose parmi les animaux de compagnie.
Lors de la sortie du film d’animation « Ratatouille » en 2007, la passion pour ces rongeurs a connu un engouement sans précédent. Depuis, sa place d’animal domestique n’est plus à défendre.

Qui est-il ?

Couleur :

rat-albinos

Un grand choix de robes existe :

 

 

Le rat albinos, blanc avec des yeux rouges

 

rat-nu

 

 

Le rat nu appelé nu fuzz

 

 

 

 

  • Le rat à poil lisse, le plus commun
  • Le rat rex, à poils frisés
  • Le rat à poils velours, à mi-chemin entre le rex et le lisse
  • Le rat à poils satins, poils longs
  • Le rat harley, à poils plus longs que le satin

Taille :

35/50 cm

Poids :

250 g à 500 g pour les femelles, 450 à 700 g pour les mâles.

Rythme physiologique :

Crépusculaire

Espérance de vie :

3/4 ans

rat-elevage

Reproduction :

 

  • Maturité sexuelle : Mâle : 40 à 50 jours / Femelle : 30 à 75 jours.
  • Gestation : 3 semaines.
  • 4/5 portées par an.
  • 7 à 14 petits
  • Sevrage : 21 jours.

Comment s'en occuper ?

Son lieu de vie

rat-habitat

Votre animal doit être installé dans une cage spacieuse et aérée, avec plusieurs niveaux, idéaux pour favoriser l’exercice chez cet animal qui a tendance à l’embonpoint.
Vous disposerez au fond de celle-ci une litière de copeaux de bois : pas de poussière et surtout pas de pin ou de cèdre, fortement toxiques pour les poumons du rat. Choisissez une litière de chanvre ou de lin, des rafles de maïs, des fibres de coco ou des éclats de peuplier.

Joueur, tout accessoire de jeu sera bienvenu. Une roue métallique ainsi qu’un abri seront nécessaires. Du papier essuie-tout et du coton pour petits mammifères serviront de revêtement pour son nid.
La cage sera installée à l’abri des courants d’air et des sources de chaleurs (chauffage, fenêtre, four, plaques de cuisson, ...).

Son alimentation

Sa nourriture est constituée principalement de graines, de fruits, de légumes et de croquettes. Attention, les agrumes sont à proscrire, ils provoquent des tumeurs chez ce petit rongeur. Le chocolat et les pépins de fruits sont fortement déconseillés. L’alimentation doit être renouvelée quotidiennement dans des récipients propres.
Les friandises du commerce le régaleront de temps en temps. Attention aux excès de sucres qui pourront provoquer obésité ou caries.
Un « biberon » sera indispensable et rempli d’eau tempérée chaque jour. Ajouter un complément en sels minéraux sous forme de pierre à lécher.

Soins et hygiène

Contrairement aux idées reçues, ce petit rongeur est d’un naturel très propre, il se soucie de son apparence.
Le nettoyage de la cage s’effectue une fois par mois dans son intégralité, la litière doit être changée régulièrement.

Lors de crise de stress, de petites secrétions rouges peuvent apparaitre au niveau des yeux et du nez de votre compagnon, ce phénomène s’appelle la chromodacryorrhée.

Son éducation

Actuellement le rat domestique, issu d’élevages depuis plusieurs générations, ne ressemble plus comportementalement à son cousin sauvage : le rat domestique est paisible et affectueux.
Il supporte facilement la captivité à condition de bénéficier de plusieurs sorties quotidiennes toujours sous surveillance : il s’agit d’un rongeur et les fils électriques sont de véritables danger.

Le rat peut être solitaire. En groupe, une hiérarchisation s’installera au sein de la colonie.
Il est préférable de détenir au minimum un trio de femelles afin que votre animal entretienne une relation privilégiée avec vous mais puisse aussi avoir une vie avec ses semblables.
Si vous ne pouvez adopter qu’un seul rat, choisissez un mâle, il sera plus câlin.

Le Rat