Protéger les animaux auxiliaires du jardin à l'approche de l'hiver

Leur présence est parfois peu visible, mais prenons soin des animaux auxiliaires : ils sont nos alliés au jardin. Hérissons, insectes ou oiseaux, sont soumis aux conditions parfois rudes de nos climats, et nous pouvons les aider à mieux supporter ces difficiles périodes de froid. Pour faire de son jardin un lieu accueillant et favorable à cette microfaune, adoptez quelques gestes simples et naturels, synonymes de rétablissement d’une biodiversité. 

quels gestes sains adopter ?

 offrir le gîte…

Avant toute chose, les petits animaux du jardin sont les prédateurs des ravageurs de vos plantes et cultures, donc lorsqu’ils cherchent à se protéger du froid, vous pouvez leur être fort utiles aussi. Les oiseaux apprécieront un nichoir haut (éloigné des prédateurs), les insectes un petit tas de bois, et les hérissons un tunnel ou abris discret. Naturellement, un abri végétal sera le bienvenu si vous n’avez pas le temps d’en fabriquer. Tas de feuilles mortes au pied des arbres, paillis à différents endroits ou branches broyées seront le paradis des insectes. Idéalement, une haie arborée sera parfaite, car elle sert de maison, mais aussi de garde-manger. Vous pouvez d’ailleurs dédier une partie de votre jardin à ces petits animaux qui vous le rendront bien ! 

 ... et le couvert !

Les arbustes à fructifications hivernales sont très prisés des petits oiseaux. Véritable garde-manger, ils les nourriront pendant l’automne. De manière très simple, laissez certaines plantes monter en graine après leur floraison, semez des plantes mellifères, et disposez des boules de graisse et de graines aux différents coins du jardin. Les abreuvoirs régulièrement renouvelés d’eau fraiche (en remplacement de celle gelée par les froids hivernaux) feront le bonheur des oiseaux. Les hérissons (insectivores et grands amateurs d’escargots) hibernent l’hiver venu, inutile donc de chercher à les nourrir. 

 idées reçues

Dans tous les cas, ne donnez pas vos restes alimentaires aux auxiliaires du jardin, ils attireraient les nuisibles et rongeurs, et sont mauvais pour les oiseaux. De même, bannissez le lait ou le pain, ils peuvent être mortels pour le hérisson. 

Une sélection d’abris est disponible dans votre jardinerie : spécifique aux coccinelles, aux abeilles ou aux papillons, il existe également des hôtels multi-insectes. Ces derniers comprennent différentes sections accueillant tous les insectes cherchant un gîte, grâce à des bois de différentes origines et de différents diamètres. 

SUR LE MÊME Thème

Your Dynamic Snippet will be displayed here... This message is displayed because you did not provided both a filter and a template to use.
Les oiseaux de nos jardins