​

La folie des plantes grasses

Incontournables de nos intérieurs, faciles à entretenir même pour les plus récalcitrants au jardinage, les cactus et plantes grasses sont partout. Au point de s’imposer comme de véritables accessoires déco des plus piquants qui trouvent leur place dans toutes les ambiances : nordique, ethnique chic ou encore contemporaine.
 L’echeveria, la petite plante facile à vivre

Avec son feuillage graphique et charnu, gris bleuté à vert, nuancé de pourpre ou de brun, parfois duveteux, l’echeveria appartient à cette catégorie de plante succulente, mignonne et tendance. Et surtout facile à vivre ! 

Un arrosage tous les dix jours en été, une fois par mois en hiver, une bonne luminosité voire même du soleil direct quelques heures par jour et quelques gouttesd'engrais une fois par mois suffisent à son bonheur. La condition est de lui offrir un substrat composé de 2/3 de terreauet d’1/3 de sable sur un lit de graviers ou de billes d’argileafin d’éviter toute stagnation d’eau.


prenez soin de votre plante :

Votre snippet dynamique sera affiché ici... Ce message est affiché parce que vous n'avez pas défini le filtre et le modèle à utiliser.
 L’haworthia, une succulente au charme certain

Ses longues feuilles triangulaires, parfois translucides, disposées en étoile et déclinées en vert, parfois teintées de gris bleuté, en font une plante grasse au port altier mais limité à une dizaine de centimètres. Cette plante se complaît dans les intérieurs lumineux mais n’apprécie pas le soleil direct. Dès que les beaux jours arrivent, elle n’est pas contre un petit tour au jardin, à l’ombre. 

En été, pensez à arroser la plante tous les dix jours jusqu’aux premiers frimas (sauf si l’appartement est vraiment très chauffé). Quant au substrat, vous pouvez choisir un terreau spécial cactus, drainant, acheté dans votre jardinerie. Il faut absolument éviter l’eau stagnante.

 Le sedum, une plante autonome

Roi des rocailles, le sedum peut aussi se cultiver en pot à l’intérieur. Pour cet usage, la variété « morganianum » est bien adaptée. Ses longues tiges souples et retombantes, pouvant atteindre un mètre, font de ce sedum une plante de suspension.

Ses tiges portent de petites feuilles charnues, bleu-vert, et de délicates fleurs rose pâle à pourpre au printemps. Le sedum est peu exigeant : il demande un arrosage tous les dix jours de mars à octobre puis de moins en moins fréquent allant jusqu’à une fois par mois en hiver. Le sedum apprécie de passer l’été à l’extérieur avec un emplacement ensoleillé et un substrat bien drainé.


 L’aeonium, la plante sans souci

Plante originaire des îles Canaries, elle se caractérise par ses variétés, ses formes et ses couleurs. Parfois appelé « chou en arbre » de par ses rosettes portées par des tiges, l’aeonium peut varier du vert pâle au noir et atteindre 2 mètres.

De petites fleurs jaunes apparaissent en fin d’hiver. Sa croissance est rapide c’est pourquoi il faudra choisir un pot adapté. Plante sans souci par excellence, elle apprécie la lumière vive et peut donc passer la belle saison à l’extérieur.

 Le crassula, une plante à la portée de tous

​Le crassula compte une multitude de variétés bien adaptées à la culture en pot. Avec ses petites feuilles allant du vert clair au vert mat en passant par le gris argenté, parfois teintées de rouge ou panachées de blanc, le crassula est particulièrement ornemental. Son entretien est à la portée de tous : des arrosages réguliers en été et plus espacés à la saison froide, lui conviennent. C’est une plante qui aime les intérieurs lumineux et qui peut rejoindre le jardin en été.

 L’aloé vera, une plante aux multiples propriétés

Plante aux propriétés cosmétiques et médicinales, l’aloé est une plante peu exigeante et très résistante à la chaleur. Avec ses feuilles allongées, elle peut atteindre 80 cm de haut. Elle apprécie la lumière, par exemple près d’une fenêtre, mais redoute les rayons du soleil directs.

Les arrosages se font tous les dix jours, de préférence à l’eau de source ou de pluie et à température ambiante. Les arrosages doivent être réduits en période de repos végétatif. À noter que vous pouvez couper une feuille à la base puis le tronçonner en morceaux pour récupérer le gel de la plante et profiter de ses bienfaits.

Découvrez aussi notre univers 
mobilier et décoration :
Votre snippet dynamique sera affiché ici... Ce message est affiché parce que vous n'avez pas défini le filtre et le modèle à utiliser.


​
Bougies d'automne flottantes Ă  faire soi-mĂŞme !