Le poinsettia, cette belle étoile de Noël

Plante incontournable de Noël, le poinsettia également connu sous le nom d'étoile de Noël saura vous séduire avec ses bractées théâtrales qui oscillent du blanc crème au rouge profond et embellira vos tables de fêtes de fin d’année. Son entretien est relativement simple et il s’adapte parfaitement à nos intérieurs. Avec un peu d’adresse et d’attention vous arriverez même à le faire refleurir !
L’histoire du poinsettia

Originaire des régions tropicales du Mexique, le poinsettia possède de véritables significations dans la culture aztèque. La « fleur de la nuit sainte » (flores de la noche buera) était particulièrement vénérée par le peuple amérindien qui utilisait sa sève dans leur pharmacopée traditionnelle.

C’est au 19ème siècle que le poinsettia franchit les frontières du Mexique grâce à Joël Poinsett, ambassadeur américain, médecin et passionné de botanique. Médusé devant cette plante, il la ramène aux Etats-Unis et elle devient alors un symbole des fêtes de Noël. En hommage à Joël Poinsett, cette plante est baptisée « poinsettia ». 

Au début du 20e siècle, le poinsettia est cultivé à grande échelle et commercialisé aux Etats-Unis. Les ventes du Poinsettia dans les boutiques chics de Los Angeles furent un succès au moment des fêtes de fin d’année. Petit à petit la plante est cultivée en pot et à partir des années 50 elle est exportée en Europe où elle s'est parfaitement adaptée aux conditions climatiques de nos intérieurs. 

Un entretien attentif mais facile

  Le poinsettia se plait dans une pièce lumineuse (mais sans soleil direct) et chauffée    entre 16 à 20°C. Surtout, évitez les courants d'air, le poinsettia est très frileux !

  L’arrosage doit être modéré, tous les 2 ou 3 jours environ en hiver (tous les jours en      été) lorsque la motte commence à sécher, avec une eau tiède. L'eau froide risque de faire tomber les feuilles ! Ne pas laisser de l'eau stagnante dans le pot ou la soucoupe que le poinsettia ne supporterait pas. 

  Après la période de « floraison » (c’est-à-dire une fois que ses bractées sont  ​    totalement décolorées), votre poinsettia va entrer dans une période végétative. Réduisez les arrosages et au printemps profitez-en pour réduire les tiges d'un tiers afin de stimuler de nouvelles pousses. L’été arrivant, vous pouvez le placer à l’extérieur dans un endroit lumineux. 

Conseil 

Pour rendre votre plante fertile, mettre de l’engrais plantes vertes VillaVerde une fois par mois de mai à août.

Votre snippet dynamique sera affiché ici... Ce message est affiché parce que vous n'avez pas défini le filtre et le modèle à utiliser.
Un poinsettia qui refleurit, c'est possible !

En tant que plante de « jours courts », le poinsettia a besoin d'une période d'obscurité pour que les bractées se colorent. À l'automne, si vous voulez que votre poinsettia recouvre ses belles teintes, plongez-le 14 heures par jour dans l’obscurité totale, en le recouvrant par exemple d’un carton ou en l’installant dans un placard pour la nuit, et ce pendant huit à dix semaines. Le reste de la journée, trouvez-lui une place dans un endroit lumineux et une fois que ses bractées sont à nouveau bien colorées vous pouvez à nouveau égayer votre intérieur !


dans Plantes
Rempoter une plante d’intérieur